Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quatre malades du coronavirus découverts au Centre d'accueil de demandeurs d'asile de La Souterraine

-
Par , France Bleu Creuse

Quatre personnes sont positives au coronavirus, suite à des tests dans le Centre d'accueil de demandeurs d'asile de La Souterraine. Les malades sont placés à l'isolement, et un recensement des cas contacts est en cours.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Nathalie Rodrigues

L'agence régionale de santé annonce avoir découvert quatre nouveaux cas de coronavirus au centre de demandeurs d'asile (CADA) de La Souterraine. Toutes les personnes dépistées sont asymptomatiques et ont été placées en quatorzaine.  "Nous sommes en train de faire un recensement pour savoir s'il existe des cas contacts à tester", précise Catherine Aupetit, la directrice adjointe de l'ARS. 

Ce n'est pas le premier CADA à être touché par la maladie. Une semaine plus tôt, treize personnes ont été testées positives au CADA de Guéret.  Cela avait entraîné le dépistage de 130 personnes par l'ARS.  

Cinq autres cas positifs, tous isolés.

L'agence précise avoir dépisté cinq autres cas en vingt-quatre heures dans le département. Ils n'ont aucun lien les uns avec les autres. Deux d'entre eux sont hospitalisés, mais leur état n'inquiète pas les autorités. Par ailleurs, les 65 tests réalisés mardi 18 août pour le dépistage organisés à Royère-de-Vassivière sont revenus négatifs.

Le nombre de cas positifs en Nouvelle-Aquitaine a doublé depuis le début du mois d'août, selon santé publique France. Les 15-44 ans sont particulièrement touchés, mais le virus commence aussi à circuler de manière plus insistante chez les 45-64 ans. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess