Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Un collectif de médecins strasbourgeois prêt à porter plainte pour sauver l'hôpital public

lundi 26 mars 2018 à 8:59 Par Maud Czaja, France Bleu Alsace

Des professeurs de médecine manifestent ce lundi 26 mars devant l'Agence régionale de santé à Strasbourg pour dénoncer le manque de moyens de l'hôpital public. Ils lancent un ultimatum aux pouvoirs publics.

Un médecin manifestant devant l'ARS à Strasbourg ce lundi 26 mars
Un médecin manifestant devant l'ARS à Strasbourg ce lundi 26 mars - Vincent Poindron

Après le personnel des urgences la semaine dernière, c'est au tour des professeurs de médecine des Hôpitaux universitaires de Strasbourg de descendre dans la rue pour dénoncer le manque de moyens de l'hôpital public.  Ils manifestent à partir de 8h30 ce lundi 26 mars devant l'Agence régionale de santé à Strasbourg. "La situation est telle qu'on n'a plus le choix, les chefs de service doivent se mobiliser pour expliquer les difficultés au quotidien. On manque de tout, de personnel, d'infirmières, d'aides-soignantes, de matériel, de lits... La sécurité des malades est en jeu!", s'alarme le Professeur Jean-Philippe Mazzucotelli chef de service de chirurgie cardiaque aux HUS invité sur France Bleu Alsace. 

Le collectif de médecins strasbourgeois envisage de porter plainte - Aucun(e)
Le collectif de médecins strasbourgeois envisage de porter plainte - Vincent Poindron

Vers une plainte pour mise en danger de la vie d'autrui

Un collectif de médecins strasbourgeois a donc lancé un ultimatum voilà deux semaines aux pouvoirs publics. "Toujours pas de réponse. Ni la direction des l'hôpital ni la direction de l'Agence régionale de santé ne veulent nous entendre or la situation ne peut plus durer. S'il le faut nous porterons plainte pour mise en danger de la vie d'autrui, harcèlement du personnel, maltraitance du personnel et des patients", prévient le Professeur Mazzucotelli.

Des infirmières se joignent au mouvement des médecins - Aucun(e)
Des infirmières se joignent au mouvement des médecins - Vincent Poindron