Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Un collectif demande à l'Etat d'intervenir dans le dossier du stationnement payant des cliniques de Tours

-
Par , France Bleu Touraine

Un collectif opposé à la mise en place du stationnement payant sur les parkings des cliniques Vinci et de l'Alliance, sur la Métropole de Tours, vient de remettre une pétition en Préfecture. Elle demande à l'Etat d'intervenir car les 2 pôles de santé ont un rôle public.

Avant, le parking de la clinique de l'Alliance était gratuit.
Avant, le parking de la clinique de l'Alliance était gratuit. © Radio France -

Tours, France

La pétition contre la mise en place des parkings payants des cliniques de l'Alliance à Saint-Cyr-sur-Loire et Léonard de Vinci à Chambray-les-Tours atteint maintenant 1300 signatures. Le collectif qui porte cette pétition organisait un rassemblement devant la Préfecture de Tours à 10h ce samedi matin. Il attend que la préfète sorte de son silence et impose aux deux cliniques le retour à la gratuité.

Si la Préfecture peut pas intervenir dans ces conditions-là, ça veut dire qu'on nous rackette et qu'elle l'accepte à la sortie des parkings

Pour Patrick Etesse, porte-parole du collectif "Non aux parkings payants", l'Etat ne peut pas rester sans rien faire dans la mesure où l'Alliance et Léonard de Vinci bénéficient largement d'argent public. "L'Etat est concerné par le fait déjà que l'ARS (L'Agence Régionale de Santé) verse chaque année à ces cliniques des sommes substantielles. Par ailleurs, au titre de l'Etat ces deux cliniques sont reconnues comme Pôle d'Urgences nord et sud de l'agglomération quand vous êtes en situation d'urgence. Et de l'argent public a été engagé, puisque la Caisse des Dépôts et Consignations, bras armé financier de l'Etat, a couvert la garantie d'emprunt pour les travaux d'agrandissement de ces cliniques". 

Le collectif a donc remis sa pétition en Préfecture. Il a déjà le soutien des maires de Chambray-les-Tours, Saint-Cyr-sur-Loire, ainsi que le Conseil Départemental d'Indre-et-Loire qui a adopté un vœu de soutien le 15 novembre dernier. La députée LREM, Sabine Thilaye, soutient elle aussi la démarche du collectif. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu