Santé – Sciences

Un conseil des jeunes médecins pour draguer des nouvelles recrues à l’hôpital Nord Franche-Comté

Par Faustine Mauerhan, France Bleu Belfort-Montbéliard mardi 26 janvier 2016 à 16:02

Les jeunes médecins comptent se serrer les coudes.
Les jeunes médecins comptent se serrer les coudes. © Maxppp

Le livre blanc de l'ordre des médecins est dévoilé ce mardi. Les professionnels y font des propositions pour réorganiser les soins dans les déserts médicaux. En Franche-Comté, l’hôpital a déjà créé un conseil des jeunes, chargé de recruter leurs anciens camarades d’internat.

Après les manifestations (contre le tiers-payant notamment), les propositions. Le conseil national de l'ordre des médecins présente ce mardi matin son livre blanc pour sauver la médecine française. Les professionnels soumettent au gouvernement des idées pour réorganiser les soins dans les déserts médicaux comme la Franche-Comté. Ce n'est pas nouveau, l'hôpital de Belfort-Montbéliard a du mal à attirer des jeunes médecins spécialistes.

"Tous les coups sont permis"

Loin de la mer, loin de la capitale, la Franche-Comté manque de pédiatres, d’urgentistes, de pneumologues notamment. Alors, pour trouver des candidats sur les postes vacants , la présidente de la communauté médicale (la CME) a eu une idée originale : créer un conseil des jeunes médecins. Une équipe de docteur fraîchement embauchés (moins de trois ans) en mode drague et qui vont devoir séduire leurs anciens camarades de promo ou d'internat. "A l’occasion de réunion d’anciens, de congrès professionnels, ou juste via des coups de téléphone, l’idée c’est dire « au fait qu’est-ce que tu deviens ? », explique le docteur Laurianne Moumane, la secrétaire du conseil des jeunes. En fin d’internat, la plupart cherche déjà des postes, à nous de leur dire qu’il y en a des vacants ici."

Les jeunes attirent les jeunes

Et puis surtout en Franche-Comté, savoir que les jeunes sortent entre eux, se serrent les coudes, cela rassure. Le docteur Moumane en sait quelque chose. C'est grâce au conseil de jeunes qu'elle a reconstruit un groupe d'amis. "On se connaissait d’avant, mais on ne s’était pas revu. Après la première réunion du conseil des jeunes, on est allé au restaurant et on prévoit d’autres soirées", raconte la jeune allergologue. Ancienne interne à Besançon, elle a fait plusieurs stages au CHBM, était partie faire son assistanat à Nancy, mais est revenue dans la région pour l’ambiance de travail.

Le reportage de France Bleu Belfort Montbéliard

Une cohésion d’équipe primordiale pour faire rester les jeunes médecins

C'est exactement, sur cette bonne ambiance là en fait, que le docteur Anne-Sophie Dupond mise. C'est elle la présidente de la communauté médicale qui a eu l'idée du conseil des jeunes. "On a eu des difficultés à recruter ces dernières années, mais comme partout en France. Une cohésion d’équipe c’est très important pour améliorer la qualité de travail et la qualité de vie et c’est un argument de plus pour recruter." Mais surtout, la présidente voit sur le long terme : "c’est aussi une raison pour les jeunes de rester chez nous."

Anne-Sophie Dupond : "La clé c'est aussi l'ambiance de travail."

Partager sur :