Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un des deux médecins généralistes quitte Lassay-les-Châteaux

-
Par , France Bleu Mayenne

Un coup dur pour la ville de Lassay-les-Châteaux. Un médecin va quitter la commune dans les prochains mois. Il ne restera donc plus qu'un seul généraliste dans ce village de 2.200 habitants, en pleine crise du coronavirus. Aucun remplaçant n'a été trouvé pour le moment.

Le pôle de santé de Lassay-les-Châteaux où un médecin quittera son cabinet dans les prochaines semaines
Le pôle de santé de Lassay-les-Châteaux où un médecin quittera son cabinet dans les prochaines semaines © Radio France - Martin Cotta

L'inquiétude grandit pour les habitants de Lassay-les-Châteaux, dans le Nord-Mayenne. Ou du moins ceux qui étaient jusque-là pris en charge par le docteur Iliuta. Cette femme, originaire de la Roumanie aurait indiqué vouloir rentrer au pays pour des raisons personnelles. Plusieurs de ses patients se sont donc vus remettre leurs dossiers médicaux. Son départ aura lieu d'ici à la fin de l'année "a priori fin septembre" confie un élu de la ville. Il ne resterait donc plus qu'un seul médecin généraliste à Lassay-les-Châteaux. 

En pleine crise sanitaire

La commune a pourtant un atout majeur pour attirer des professionnels : un très bel outil de travail avec le récent pôle santé de la rue Grosbois. Le départ du docteur Iliuta est en tout cas une très mauvaise nouvelle pour Élisabeth Rauline. Cette pharmacienne craint un afflux de patients dans son officine. "En premier lieu les gens viennent chez nous pour résoudre leurs problèmes. La pharmacie c'est le premier endroit où ils vont. Sauf que nous nous devons ensuite les rediriger vers un médecin ce qui n'est déjà pas facile. En plus depuis la crise du coronavirus tous les cabinets fonctionnent uniquement sur rendez-vous" explique-t-elle. 

Le vieux débat de la régulation 

Pour éviter la perte d'un médecin généraliste dans les communes, Mickaël, boulanger, a bien une petite idée à proposer, quitte à relancer un vieux débat français. "Je sais que c'est une profession libérale, je sais qu'on s'appuie très très fort là-dessus en France mais malheureusement il va falloir que l'État se décide à imposer aux jeunes médecins par exemple de s'installer minimum cinq ans dans les petites villes" déclare l’habitant. Au niveau politique le député mayennais Guillaume Garot s'est cassé plusieurs fois les dents au sujet de la régulation des installations de médecins. Malheureusement pour les habitants de Lassay-les-Châteaux, les cabinets des autres communes sont bien souvent saturés, comme à Mayenne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess