Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : un élan de solidarité sans précédent en direction des personnels hospitaliers à Avignon

-
Par , France Bleu Vaucluse

Au centre hospitalier d'Avignon les initiatives se multiplient, à tel point que la direction a mobilisé des agents chargés de l'intendance pour étudier, répondre à toutes les offres et ensuite les transmettre à tout le personnel. Depuis vendredi, une adresse mail dédiée aux offres est mise en place.

Le Centre Hospitalier Henri Duffaut d'Avignon
Le Centre Hospitalier Henri Duffaut d'Avignon © Radio France - JM Le Ray

Des  propositions qui ne cessent d'affluer comme en ce début de soirée  de la semaine dernière où 200 pizzas sont livrées à l'hôpital d'Avignon, la surprise est de taille et dans tous les services la diététicienne les bras chargés de cartons les distribuera jusqu’à 22h. Tous les jours de telles offres et des plus diverses sont proposées comme le portage de  fruits et légumes, les viennoiseries des boulangeries,  des réductions dans les magasins d'alimentation ou la mise en place de caisses prioritaires. 

Dernière initiative en date, la maison Filière à Avignon a sollicité des entreprises de l'alimentaire comme Liebig, Shoeffer, Aujoras, la boulangerie Lenny ou l'Europeènne d'embouteillage pour "apporter ravitaillement et réconfort". Des groupes d'entraide de particuliers se sont constitués pour  faire les courses des soignants, garder leurs enfants, mettre a disposition un logement proche de l'hôpital. 

Des propositions originales comme des cours gracieux de sophrologie après les heures de service ou pratiques comme ce don de 1.000 masques FPP2 de la centrale nucléaire de Marcoule portés sur place dans sa voiture par la médecin du travail de la centrale.  Les transports en commun du Grand Avignon ont même aménagé leurs horaires pour coller au plus près à la desserte des soignants selon leurs rotations.

Une adresse internet pour canaliser les propositions, mais pas d'appel aux dons

Depuis vendredi une adresse internet a été dédiée à cet élan de solidarité  et à présent  cinq personnes réparties dans les services de la logistique, la restauration ou les finances répondent et répercutent une fois validées toutes les propositions sur l'intranet de l'hôpital à  l'intention  des agents .Il s'agit bien de pouvoir répondre aux  initiatives spontanées et non la volonté de les encourager précise t-on sur place. L'intranet de l'hôpital présente désormais un onglet intitulé : "action de solidarité en votre faveur".

De l'argent est aussi proposé au travers de cagnottes sur des sites internet spécialisés mais prudence souligne la direction de l'hôpital non habilité à recevoir ces dons en espèce préférant l'intermédiaire d'association comme les Rotary ou Lions club. Ainsi la somme de 4.000 euros a été versée par le Rotary club des Beaux-de-Provence  qui a servi a l'achat de pousse-seringues qui commençaient à manquer. Attention également à de fausses opérations lancées sur les réseaux sociaux  ajoute la direction comme un appel lancé à financer des panneaux d'affichage au profit du centre hospitalier. Ce projet est totalement inexistant. 

Tout en remerciant vivement les généreux auteurs de ces gestes et témoignages  , et précisant qu'il est "bien gâté" ,  le centre hospitalier  Henri Duffaut d'Avignon n'appelle pas aux dons. Il invite toutefois à ne poster suggestions ou propositions  que par mail sur "solidarite.covid19@ch-avignon.fr".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu