Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Un enfant de Felletin est aux manettes de Rosetta

jeudi 13 août 2015 à 19:15 France Bleu Creuse

La sonde européenne Rosetta observe de près la comète Tchouri et son passage proche du soleil jeudi matin a été suivi par Philippe Gaudon. Ce quinquagénaire est le chef de projet de la sonde européenne

Philippe Gaudon, le planétologue du CNES originaire de Felletin
Philippe Gaudon, le planétologue du CNES originaire de Felletin © CNES - G. Cannat

Le Creusois Philippe Gaudon est le chef de projet de la sonde européenne Rosetta, dont on entend beaucoup parler ces derniers jours. En effet Rosetta observe de près la comète Tchouri. Jeudi matin, elle a atteint sa position la plus proche du soleil, une phase particulièrement intéressante pour les scientifiques basés au CNES (Centre national d'études spatiales) de Toulouse. Ce passage proche du soleil a fait augmenter la température de la comète qui est en train de libérer des gazs et poussières, de quoi fournir de la matière à Rosetta et en apprendre encore plus sur la composition et la vie des comètes et donc permettre de mieux comprendre l'apparition de la vie sur Terre .

Philippe Gaudon explique l'intérêt scientifique de la mission Rosetta

Vivre la tête dans les étoiles

Cette aventure dans l'espace, on la doit en grande partie à un Creusois. Le chef du projet Rosetta s'appelle Philippe Gaudon. Celui qui a fait ses études à St Quentin la Chabanne, Felletin, Aubusson et qui a passé ses vacances à Anzême est devenu un grand scientifique, un planétologue. C'est lors de son enfance creusoise que le jeune Philippe trouve sa voie, pas tellement en regardant le ciel étoilé, mais davantage avec des photos et images dans les magazines. Après un bac scientifique, Philippe Gaudon poursuit ses études dans l'astronomie à Limoges, à Clermont et enfin à Toulouse, il travaille d'abord sur des satellites, avant d'entrer au Centre national d'études spatiales.

 

Audrey Tison a contacté Philippe Gaudon chez lui, à Toulouse

Par :