Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Un espoir pour les malades d'Alzheimer au CHU de Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Le CHU de Montpellier lance une étude pour évaluer l'efficacité thérapeutique d'un dispositif médical innovant qui stimule les cellules du cerveau. Une soixantaine de patients atteints de la maladie d'Alzheimer participent à cet essai clinique. Les résultats seront connus dans un an et demi.

Centre d'accueil de jour maladie d'Alzheimer
Centre d'accueil de jour maladie d'Alzheimer © Maxppp -

Montpellier, France

Une étude unique en Europe est menée actuellement sur des malades d'Alzheimer au CHU de Montpellier. Il s'agit d'un dispositif  développé par une startup locale qui permet de stimuler les cellules malades dans le but de stopper leur dégénérescence.

Les patients qui participent à cette étude  sont atteints de la maladie d'Alzheimer à un stade léger, ils sont une soixantaine et ont entre 55 et 85 ans. Pendant deux mois, cinq fois par semaine, ils portent pendant vingt minutes, un casque conçu par la startup montpelliéraine REGEnlife. 

Des tests concluants effectués sur des souris 

"C'est un dispositif breveté  encore assez secret" explique Audrey Gabelle neurologue responsable du CMRR (Centre Mémoire Ressource Recherche) au CHU de Montpellier et pilote de cette étude."Il s'agit d'un casque avec des émetteurs qui envoient des ondes sur les cellules malades dans les zones de la mémoire, du langage, de la concentration... L'idée c'est d'améliorer le fonctionnement des cellules et de stopper leur dégénérescence. Des tests effectués sur des souris ont été concluants".

8 millions de nouveaux cas chaque année 

Un groupe traité avec des placebos permettra de comparer les résultats qui seront connus d'ici un an et demi. On dénombre 1,2 million de malades d'Alzheimer en France, 47 millions dans le monde. Huit millions de nouveaux cas sont détectés chaque année. A ce jour il n'existe pas de traitement curatif de cette affection. Cette nouvelle façon de stimuler les neurones est un réel espoir pour tous ces patients.

Le reportage de Sébastien Garnier

Audrey Gabelle neurologue au CHU de Montpellier présente le dispositif de stimulation cérébrale

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu