Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Un foyer de rougeole traité à l'IUT Paul Sabatier à Toulouse

jeudi 5 avril 2018 à 14:58 Par Bénédicte Dupont, France Bleu Occitanie et France Bleu

INFO FRANCE BLEU - Douze étudiants de l'IUT Paul Sabatier à Toulouse ont été touchés par une épidémie de rougeole en mars. L'établissement a lancé une campagne de vaccination. L'épisode est sous contrôle alors que la Haute-Garonne compte une soixantaine de cas depuis cinq mois.

Situé sur le campus de l'Université Paul Sabatier, le site de l'IUT comprend dix départements de formation.
Situé sur le campus de l'Université Paul Sabatier, le site de l'IUT comprend dix départements de formation. © Radio France - Bénédicte Dupont

Avenue de Rangueil, Toulouse, France

Cas inédit jusque là à l'IUT, en dehors de l'épisode de grippe aviaire où des mesures de protection avaient été prises. Au mois de mars, douze élèves de l'Institut Universitaire technologique (IUT) de la faculté Paul-Sabatier ont été touchés par la rougeole, le premier début mars, le dernier la semaine passée. La majorité d'entre eux étudie au département de Génie Chimique, qui se trouve avenue de Rangueil, près de la fac de pharmacie. Deux ont été brièvement hospitalisés. Tous, à part le dernier, ont pu reprendre les cours depuis. Il n'y a pas eu de complication.

116 cas de rougeole recensés en Midi-Pyrénées, dont 60 en Haute-Garonne depuis novembre dernier. - Aucun(e)
116 cas de rougeole recensés en Midi-Pyrénées, dont 60 en Haute-Garonne depuis novembre dernier. - Santé Publique France

Campagne de vaccination pour les personnes non protégées

Le directeur de l'IUT, Patrick Laurens explique qu'une campagne de vaccination a été lancée le 23 mars dans le Département de Génie Chimique. Vaccination conseillée mais non obligatoire.

Sont protégés ceux qui ont déjà eu la rougeole, et ceux qui sont vaccinés via la double injection de ROR (rougeole rubéole oreillons). Globalement, sur 250, cela fait 30 ou 40 personnes non protégées à qui nous avons conseillé de se faire vacciner soit pas leur médecin traitant, soit au sein du service de la médecine préventive des étudiants. — Patrick Laurens, directeur de l'IUT

L'IUT Paul-Sabatier compte 5.500 étudiants, le département Génie Chimique - Génie des Procédés environ 250.

Le Département de Génie Chimique (250 étudiants) se trouve sur le site de Rangueil, près de l'INSA. - Radio France
Le Département de Génie Chimique (250 étudiants) se trouve sur le site de Rangueil, près de l'INSA. © Radio France - Bénédicte Dupont

La Haute-Garonne 4ème département le plus touché de France

La rougeole se caractérise par le nez qui coule, des yeux rouges-larmoyants, une fièvre supérieure à 38,5 degrés, une toux et surtout des boutons rouges sur le visage puis le corps. Selon les autorités de santé il y a en France une forte recrudescence depuis novembre dernier avec plus de 1.400 cas déclarés, l'immense majorité depuis janvier.  Plus de 20% des malades ont été hospitalisés.

L'Ouest de la France est particulièrement touché : la Gironde, la Vienne, le Finistère. Seule la Région Nouvelle-Aquitaine a été déclarée en seuil épidémique par les autorités.  La Haute-Garonne est la quatrième département le plus concerné avec 60 cas officiels. Dans l'ex-Midi-Pyrénées, 116 personnes ont été contaminées. Derrière la Haute-Garonne, l'Aveyron (21 cas), les autres départements n'ont pas vu s'établir de foyer important, avec moins de 6 cas chacun. 

LIRE AUSSIÉpidémie de rougeole en Gironde : les étudiants peuvent se faire vacciner gratuitement à Bordeaux

Epidémie de rougeole en Berry : dix cas déclarés