Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Santé – Sciences

Un Français de 17 ans sur deux n'a jamais été contrôlé dans un bar

mardi 19 février 2019 à 5:31 Par Raphaël Cann, France Bleu Paris et France Bleu

Nos jeunes boivent trop et on ne contrôle pas assez leurs identités. C'est le constat d'une étude de l'agence Santé Publique France publiée ce mardi. 85,7% des adolescents de 17 ans ont déjà bu de l'alcool et un jeune sur deux n'a jamais été contrôlé dans un bar.

85,7% des jeunes de 17 ans ont déjà bu de l'alcool
85,7% des jeunes de 17 ans ont déjà bu de l'alcool © Maxppp - Nicolas Kovarik

Paris, France

"Depuis que j'ai 16 ans, je n'ai jamais été contrôlé dans un bar." Nicolas, un lycéen en terminale dans le 17ème arrondissement de Paris, est catégorique. Cet amateur de bières en terrasse, à la moustache tout juste naissante, est loin d'être seul.

Un Français de 17 ans sur deux n'a jamais été contrôlé dans un débit de boisson. C'est le constat d'une étude réalisée en 2017 de Santé Publique France et de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies publié ce mardi. 85,7% des adolescents déclarent pourtant avoir déjà consommé de l'alcool et un lycéen sur dix boit régulièrement.

Chacun a sa technique pour contourner le fameux "Vous avez une pièce d'identité?". Gaston, à peine 16 ans, a une théorie: celle de l'effet de groupe: "Plus on est nombreux, moins ils nous contrôlent. Quand il y a trop de monde, ils ne demandent jamais notre âge." explique cet adolescent.

Certains font appel à leurs amis plus âgés. Diari n'hésite pas à acheter des bouteilles pour les petits frères de ses amis. "Souvent, c'est de la _vodka_. Ça peut aussi être du rhum ou du whisky avec du coca", détaille ce jeune étudiant en droit. "En général, c'est l'alcool fort qui marche en soirée."

Les contrôles sont plus fréquents dans les magasins: 30% des jeunes buveurs n'y ont jamais présentés leurs papiers (contre 52,7% dans les bars). Plusieurs serveurs ou vendeurs assurent pourtant contrôler systématiquement leurs clients. "On les repère à leur comportement, parfois, ils sont un peu timide quand ils passent leurs commandes", précise Mohamed, un serveur dans un bar du 17ème arrondissement. "On les voit aussi à leurs sacs, on voit vite si ce sont des lycéens ou des étudiants."

Vendre de l'alcool à des mineurs est puni d'une peine pouvant aller jusqu'à 7500 euros d'amende.