Santé – Sciences

Un Français sur quatre souffre d'acouphènes ou de bourdonnements

Par Marina Cabiten, France Bleu jeudi 13 mars 2014 à 9:32

Les victimes d'acouphènes entendent des sons parasites qui peuvent être difficilement supportables
Les victimes d'acouphènes entendent des sons parasites qui peuvent être difficilement supportables © MaxPPP

À l'occasion de la 17ème Journée nationale de l'audition jeudi, un sondage Ipsos révèle qu'un Français sur quatre souffre d'acouphènes ou de bourdonnements d'oreilles.

Un Français adulte sur quatre, cela représente 16 millions de personnes. C'est le nombre de victimes d'acouphènes ou bourdonnements d'oreilles, selon un sondage Ipsos réalisé avant la 17e Journée nationale de l'audition jeudi.

Niveau sonore élevé, pathologies, vieillissement

Ce sont les trois explications à ces troubles du système nerveux auditif. Et selon les projections de ce sondage, il y a en France beaucoup plus de personnes touchées que selon les dernières estimations officielles, qui évoquent autour de 2 millions de Français.

Gênant pour la concentration et la compréhension

Les acouphènes sont considérés comme gênants par 88% de Français, impactant principalement la concentration (81%) et la compréhension (78%).

La majorité des personnes touchées n'ont pas de solution, car ces problèmes se traitent difficilement. 53% des personnes ayant consulté un médecin n'ont ainsi reçu ni conseil, ni prescription, alors même que selon le comité scientifique de la JNA, des "solutions d'habituation" ont été développées afin de soulager et soutenir les patients, grâce à des aides auditives, des médicaments, ou un accompagnement psychologique.   Sondage effectué en ligne entre le 10 et 17 février auprès de 900 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 16 à 75 ans.