Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un hiver meurtrier en Nouvelle-Aquitaine : 10 % de morts en plus pendant l'épidémie grippale

-
Par , France Bleu Limousin
Nouvelle-Aquitaine, France

L'épidémie de grippe est terminée et le bilan est lourd cette année. En Nouvelle-Aquitaine, l'Agence régionale de santé estime à plus de 10 % le nombre de décès en excès par rapport aux prévisions, même si la grippe n'en est pas la seule cause.

Les urgences d'un hôpital pendant la période d'épidémie grippale.
Les urgences d'un hôpital pendant la période d'épidémie grippale. © Maxppp - Clementz Michel

Cet hiver a été plus meurtrier que d'habitude. Au niveau national, la mortalité a concerné 19 400 personnes de plus que la moyenne habituelle durant l'épidémie grippale et la Nouvelle-Aquitaine n'y a pas échappé. L'Agence régionale de santé estime à plus de 10 % le nombre de décès en plus par rapport aux prévisions.

35 % de décès en plus à Limoges

A Limoges, la mairie a recensé une augmentation du nombre de décès de 35 % en janvier 2017 par rapport au même mois l'année dernière. Toutes les catégories d'âge ont été touchés. L'activité de la régie funéraire municipale a même doublé pendant cette période. Les employés ont pris en charge 161 cas ce mois de janvier alors qu'il y en avait eu 80 l'an dernier. Joëlle Rigoux, élue chargée des services à la population, explique que la situation a été difficile à gérer mais elle assure que toutes les familles ont pu être reçues dans de bonnes circonstances.

La grippe n'est pas toujours la cause mais elle peut favoriser les décès

Cette année, les personnes âgées voire "très âgées, plus de 80 ans" ont été particulièrement touchées comme l'explique le docteur Sylvie Rogez, professeur au CHU de Limoges.

"Il est difficile de lier la grippe au nombre de décès car elle peut avoir des conséquences indirectes. Chez des personnes déjà fragiles, la grippe peut accentuer ces fragilités et accentuer la mort." Dr Sylvie Rogez, professeur au CHU de Limoges

Il n'y a eu qu'une forme de virus cette hiver, la souche H3N2, qui est connue pour être virulente mais l'a été particulièrement chez les séniors, parfois malgré le vaccin. Le Dr Sylvie Rogez estime toutefois qu'il est important de se faire vacciner, surtout chez des public sujets à des maladies chroniques et donc plus sensibles aux effets de la grippe.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess