Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Un "IRM en jeu" pour familiariser les enfants à cet examen, à l'hôpital Couple-Enfant de Grenoble

vendredi 24 novembre 2017 à 4:53 Par Julien Morin, France Bleu Isère et France Bleu

Pas si facile pour un enfant de 3 à 6 ans de rester immobile une vingtaine de minutes lors d'un IRM à l'hôpital. Pour éviter d'avoir recours à l'anesthésie, le pôle couple-enfant du CHU de Grenoble sera équipé au début de l'année 2018 d'un "IRM en jeu", géré par l'association des Blouses Roses.

La machine s'installera au début de l'année 2018 au pole couple enfant du CHU de Grenoble
La machine s'installera au début de l'année 2018 au pole couple enfant du CHU de Grenoble

Grenoble, France

"L'IRM en jeu" consiste en un faux IRM décoré tel une petite fusée et dans laquelle les bénévoles de l'association des Blouses Roses pourront simuler avec l'enfant le véritable examen. "C'est une machine qui doit rassurer l'enfant, explique Hervé Gigon, le président de l'association à Grenoble. Le but est de diminuer le stress tant pour les parents que pour les enfants. En les habituant, par le jeu, à un examen indolore, on devrait permettre aux soignants d'avoir une meilleur qualité d'image et un gain de temps dans l'examen."

L'IRM en jeu - Aucun(e)
L'IRM en jeu

"Pourquoi a-t-on besoin de sédation et d'anesthésie générale pour un examen indolore ?" - Hervé Gignon, président des 'Blouses Roses' à Grenoble

Examen indolore, passer un IRM n'est pourtant pas simple pour tous, encore moins pour les tous jeunes enfants. "On doit répondre à une contrainte d'immobilité pendant 20 à 30 minutes, décrit Hervé Gigon. Et en dépit de casque et de protections être soumis à des bruits tels ceux d'un marteau-piqueur." Un faux-examen grandeur nature, accompagné des parents, des bénévoles des Blouses Roses - et du doudou s'il le faut - qui permet d'obtenir une meilleure collaboration de l'enfant.

Le 13e hôpital en France équipé de ce dispositif

L'IRM en jeu - Radio France
L'IRM en jeu © Radio France

En France, douze hôpitaux sont déjà équipés de cette petite machine conçue à Lyon et mise pour la première fois en place au début des années 2010. Coût total de l'équipement : 25.000 euros financés par l'association des Blouses Roses avec l'aide des clubs Rotary de Grenoble Sud, Belledonne et Ouest, et de la chorale Mélusine. À l'heure actuelle, "90% des fonds sont déjà trouvés" selon Hervé Gigon. Si vous souhaitez contribuer : rendez-vous dimanche à l'église Saint-Jean de Grenoble, 17 heures, pour un concert de la chorale Mélusine dont les fonds seront reversés aux Blouses Roses pour le financement de l'IRM en jeu.