Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Un jeune inventeur lorrain en finale d'un prestigieux concours lancé par Google

mercredi 5 août 2015 à 11:17 Par Lucas Valdenaire, France Bleu Sud Lorraine

Eliott Sarrey est le seul Français retenu pour la finale du concours scientifique Google Science Fair. Originaire de Maron en Meurthe-et-Moselle, il fait partie des vingt élus, venus du monde entier. Le géant américain l'a annoncé ce mardi 4 août. L'adolescent de 14 ans ira donc en Californie présenter son invention : un robot-jardinier révolutionnaire.

Eliott a travaillé trois mois sur son projet "Bot2karot"
Eliott a travaillé trois mois sur son projet "Bot2karot" © Radio France - Angeline Demuynck

A l'annonce des résultats, il n'en a pas cru ses oreilles. Parmi les 90 jeunes inventeurs en compétition, Google n'en a retenu que 20. Et parmi eux : Eliott, 14 ans, originaire de Maron, à quelques kilomètres de Nancy (Meurthe-et-Moselle). "Je suis super content ! Je n'y ai pas cru tout de suite. Il a fallu vérifier et tout recompter pour être sûr que c'était bien ça. J'avais un espoir que c'était quand même possible mais ce n'était vraiment pas sûr. J'avais beaucoup de doutes, car il y avait 90 finalistes, ils en prenaient 20 et donc une chance sur 4,5. C'est peu."

Eliott Sarrey : "je n'y ai pas cru tout de suite"

Eliott Sarrey est le seul Français retenu pour la finale de ce grand concours d'invention : le Google Science Fair. C'est son "Bot2Karot" qui a retenu l'attention du géant américain. Un robot articulé qui permet de cultiver son potager. L'engin, réalisé grâce à une imprimante 3D, est commandé à distance. Il suffit d'un smartphone pour arroser et repiquer ses plants.

Il y a quelques semaines, Eliott présentait déjà son invention à France Bleu Lorraine.

Les vacances de notre Géo Trouvetou lorrain seront chargées puisqu'il doit maintenant terminer son prototype. Au mois de septembre, il partira en Californie pour le présenter devant un jury de scientifiques. Eliott rêve déjà du premier prix : une bourse d'étude de 50 000 dollars. "J'aimerais bien partir un an aux Etats-Unis et continuer Bot2Karot. J'aimerais bien le voir dans mon jardin et peut-être celui des voisins !"

L'adolescent n'a pas encore finalisé son premier robot-jardinier qu'il pense déjà à son prochain projet : une machine qui pourrait ranger sa chambre.