Infos

Reconnaissance vocale : un labo manceau en course pour un prix européen

Par Julie Le Duff, France Bleu Maine mercredi 3 août 2016 à 6:27

L'université du Maine est en pointe dans le domaine de la reconnaissance vocale
L'université du Maine est en pointe dans le domaine de la reconnaissance vocale © Maxppp -

Le laboratoire d'informatique de l'Université du Maine (LIUM) figure dans le Top 40 des structures les plus innovantes d'Europe, grâce à ses travaux sur la reconnaissance vocale. Chacun peut voter sur internet pour l'emmener jusqu'en finale du prix "Innovation Radar".

Beaucoup de Sarthois l'ignorent, mais Le Mans est en pointe dans le domaine de la reconnaissance vocale : transcrire la parole en texte, c'est la spécialité du laboratoire d'informatique de l'Université du Maine, avec des applications très concrètes.

"Nous avons travaillé avec la Deutsche Welle, la télé publique allemande, qui avait besoin d'un outil pour aider ses journalistes à rédiger des articles", raconte Yannick Estève, le directeur du LIUM. "Ils ont besoin de travailler sur leurs enregistrements d'archives, mais aussi sur des vidéos qu'on peut trouver par exemple sur You Tube. Or, pour faire une recherche de documents, il faut savoir ce qui a été dit ; ce qui est impossible si on n'a que le document audio non transcrit en texte". Grâce aux travaux du LIUM, les utilisateurs peuvent retrouver très facilement des documents pertinents, et identifier à la seconde près le moment où le mot qui les intéresse a été prononcé.

Des enjeux économiques pour Le Mans

La Commission européenne a étudié les projets menés dans 17 pays pour dresser la liste des 40 plus innovants de l'année 2016 : c'est donc en soi une belle reconnaissance pour le laboratoire d'informatique de l'Université du Maine d'y figurer. Mais l'enjeu est bien plus qu'honorifique pour Yannick Estève, le directeur du LIUM : "Si nous décrochons un prix, cela peut apporter de la visibilité aux partenaires industriels avec lesquels nous travaillons. Je pense en particulier à Voxolab, entreprise créée par des chercheurs du Mans".

L'objectif pour les Manceaux est maintenant de figurer dans le Top 16, grâce aux votes que chacun peut effectuer sur le site dédié de la Commission européenne. Les vainqueurs de chaque catégorie seront désignés fin septembre à Bratislava.

Partager sur :