Santé – Sciences

Un médecin roumain s'installe en Creuse

Par Benjamin Mathieu, France Bleu Creuse lundi 2 mars 2015 à 11:04

Médecin stétoscope

C'est un petit événement, un médecin ouvre un cabinet à Chambon-sur-Voueize. Evènement car la Creuse souffre de désertification médicale chronique avec moins d'un médecin pour 1 000 habitants.

Près de 60 % des médecins du départemen t ont entre 55 et 70 ans. D'ici cinq ans, les départs à la retraite vont devenir encore plus problématiques. Ils ne sont que très rarement remplacés par l'installation d'un jeune médecin. Du coup, les communes font tout ce qu'elles peuvent pour favoriser la venue de remplaçants. Mettre en place des maisons médicales comme récemment à La Courtine. Et même d'aller les chercher à l'étranger.I rina Fragadar a été approché par un cabinet de recrutement. 

C'est d'ailleurs la commune qui a pris les choses en main, pour remplacer l'un des actuels médecins de la commune qui va prendre sa retraite l'année prochaine.

Arrivée depuis trois semaines, la médecin roumaine s'est bien adaptée. "Tout le monde a été extrêmement gentil ", dit-elle. Ses motivations sont au départ essentiellement pécunaires : "En Roumaine, on n'a pas le temps de faire des analyses, j'avais une patientelle de 2 500 personnes mais je n'étais de toute façon payée que pour 20 patients par jour. Je suis venue ici pour travailler et être rémunéreé comme il faut.

Alain Ginestet l'a rencontrée :

Médecin roumain enrobé AG