Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Un médecin urgentiste de l'Oise meurt du coronavirus à l'hôpital de Lille

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Nord, France Bleu Picardie

Un médecin urgentiste de l'hôpital de Compiègne dans l'Oise est mort cette semaine du coronavirus. Jean-Jacques Razafindranazy avait été hospitalisé à Lille après la dégradation de son état de santé.

Le médecin urgentiste décédé du coronavirus travaillait à l'hôpital de Compiègne dans l'Oise
Le médecin urgentiste décédé du coronavirus travaillait à l'hôpital de Compiègne dans l'Oise © Maxppp - Dominique Touchart

Le ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé ce dimanche sur RTL que parmi les morts du coronavirus Covid-19, il y avait "à l'heure actuelle celle d'un médecin hospitalier". C'est, à sa connaissance, la seule mort d'un membre du personnel soignant en France. Il s'agit de Jean-Jacques Razafindranazy. L'un de ses enfants a annoncé sa disparition sur Facebook samedi soir : "mon père ce héros, médecin aux urgences de Compiègne est parti trop vite à cause du coronavirus". Le médecin urgentiste, âgé de 67 ans, était "passionné par son travail et n'avait pas pris sa retraite". 

Merci aux soignants de l'hôpital de Lille qui ont tout essayé, la maladie est extrêmement grave et ne doit pas être prise à la légère - La famille du médecin

Il était tombé malade il y a quelques semaines. Son état s'était dégradé il y a quelques jours, il avait dû être transféré au CHU de Lille. Sa famille dit "un grand merci aux soignants de l'hôpital de Lille qui ont tout essayé. Mais la maladie est extrêmement grave et ne doit pas être prise à la légère." L'hôpital de Compiègne a fait partie des premiers hôpitaux à prendre en charge les patients atteints du coronavirus dans le cluster de l'Oise.

Ce que nous savons, c'est que la plupart des soignants qui vont contracter la maladie ne vont pas la contracter dans le cadre de leur mission hospitalière, mais en dehors - Olivier Véran

Le ministre de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran a souligné ce dimanche, "le courage extraordinaire dont font preuve l'ensemble des médecins, des soignants, des pompiers, de toutes les personnes qui permettent de sauver des vies chaque jour". Interrogé sur les problèmes de pénurie de masques, le ministre a déclaré : "ce que nous savons c'est que la plupart des soignants qui vont contracter la maladie ne vont pas la contracter dans le cadre de leur mission hospitalière, mais en dehors".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu