Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Un millier de personnes contre la fermeture de la maternité et de la chirurgie à Die

samedi 2 décembre 2017 à 15:08 Par Florence Gotschaux, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Un millier d'habitants de Die et des alentours ont manifesté ce samedi pour s'opposer à la fermeture annoncée de la maternité et du service de chirurgie à l'hôpital de Die.

Manifestation contre la fermeture de la maternité et de la chirurgie à Die
Manifestation contre la fermeture de la maternité et de la chirurgie à Die © Radio France - Florence Gotschaux

Die, France

Une semaine après l'annonce de la ministre de la santé Agnès Buzyn de son intention de ne pas renouveler l'autorisation de la maternité et de la chirurgie à Die, une manifestation a rassemblé un millier de personnes.

Les manifestants avaient rendez-vous devant l'entrée de l'hôpital de Die - Radio France
Les manifestants avaient rendez-vous devant l'entrée de l'hôpital de Die © Radio France - Florence Gotschaux

Quelques élus, mais surtout des habitants de Die et du Diois sont venus dire leur colère et leur incompréhension devant la décision de fermer ces services. Dans le cortège, des enfants comme des personnes âgées brandissent leur pancarte où figure "né à Die" avec leur date de naissance. Pour tous ceux-là, et pour les mamans qui ont accouché à Die, c'est un crève-coeur.

Et personne, dans le rassemblement, ne croit aux problèmes de sécurité dans les services. La maternité de Die est la plus petite de France avec une centaine d'accouchements par an... mais "les femmes enceintes y sont toujours plus en sécurité que sur la route entre Die et Valence, Die et Montélimar ou Die et Gap" confient certains manifestants.

Un millier de personnes ont défilé à Die contre la fermeture de la maternité et du service de chirurgie - Radio France
Un millier de personnes ont défilé à Die contre la fermeture de la maternité et du service de chirurgie © Radio France - Florence Gotschaux

Des femmes enceintes très inquiètes

Les premières concernées sont les femmes enceintes. Et il y en a plusieurs dans le cortège. La plupart comptaient bien accoucher à Die. Comme cette jeune Dioise qui attend son premier enfant. Elle vit avec son compagnon à Die, ils n'ont pas de voiture. La fermeture de la maternité rajoute beaucoup de stress, confient les futurs parents.

Cette future maman doit accoucher en avril. Elle souhaitait mettre au monde son premier enfant à Die - Radio France
Cette future maman doit accoucher en avril. Elle souhaitait mettre au monde son premier enfant à Die © Radio France - Florence Gotschaux

Des papas assurent aujourd'hui qu'ils n'imaginent pas prendre la route avec leur femme en plein travail dans la voiture. Que se passera-t-il si quelque chose se déroule mal pendant le trajet? s'interrogent-ils.

Certains couples optaient pour l'accouchement à domicile tout en sachant qu'en cas de problème, ils pouvaient se rendre à la maternité de Die en quelques minutes. Avec une maternité à une heure de route désormais, cette option devient plus compliquée à mettre en oeuvre.

Sentiment d'abandon

La fermeture de la maternité et du service de chirurgie, à Die, ce sont de nouveaux services qui disparaissent sur ce territoire.
Ils n'ont que faire de l'ouverture, à la place, d'un centre périnatal et ne croient guère à la construction d'un hôpital flambant neuf.
La disparition de ces services aura des répercussions sur l'attractivité du Diois, regrettent des élus et des habitants.

Liste de Noël passée auprès de la ministre de la Santé Agnès Buzyn - Radio France
Liste de Noël passée auprès de la ministre de la Santé Agnès Buzyn © Radio France - Florence Gotschaux

Le collectif de défense de l'hôpital de Die poursuit la lutte, malgré tout, pour tenter de faire plier la ministre de la Santé... "comme en 1986, comme en 2008", a rappelé le président Philippe Leeuwenberg qui veut croire que la maternité peut encore ne pas fermer le 31 décembre prochain.
Le collectif appelle tout un chacun à mené des actions pour sensibiliser les pouvoirs publics. Une nouvelle opération, portée par les femmes enceintes du Diois sera menée samedi 9 décembre.

A LIRE AUSSI :

Drôme : c'est fini pour la maternité de Die !