Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Un nouveau centre de dépistage Covid-19 à Boucau

-
Par , France Bleu Pays Basque

Un nouveau centre de dépistage est désormais ouvert à Boucau. Depuis le 18 novembre, une tente a en effet été installée devant la gare afin de réaliser des tests Covid en drive. Une initiative d'un collectif de personnels de santé de la commune.

Dans ce centre de dépistage, on y réalise également des tests antigéniques (photo d'illustration)
Dans ce centre de dépistage, on y réalise également des tests antigéniques (photo d'illustration) © Maxppp - Michaël Desprez

Un drive Covid est désormais ouvert à Boucau. Depuis le 18 novembre et jusqu'à nouvel ordre, un barnum a en effet été installé devant la gare. Tous les matins, de 9h à midi, des infirmiers tiennent une permanence, et réalisent des tests PCR ainsi que des tests antigéniques, qui sont plus rapides, mais moins fiables.

Il s'agit en fait de l'initiative d'un collectif de professionnels de santé de la commune : les pharmacies de la Cale, de la Gargale et du Progrès, les cabinets d'infirmiers Barthassot, des quatre vents, Goya et Roques, Goyenetche, Ibargaray-Moiroux, ainsi que le laboratoire Ax Bio Océan de la Gargale. Tous ont uni leurs forces pour monter ce projet. 

Répondre à un besoin des patients

"On s'est rendu compte, nous au comptoir au quotidien, qu'il était difficile d'avoir un rendez-vous pour un test PCR", explique ainsi Olivier Monestel, qui gère la pharmacie de la cale à Boucau. "Plus on facilite l'accès à ces test, mieux on peut contrôler l'évolution de la pandémie. C'est donc du gagnant-gagnant et tout le monde s'y est mis", ajoute-t-il.

En quelques jours à peine, la mairie installe donc un barnum, les soignants contactent l'agence régionale de santé afin d'avoir toutes les autorisations et une douzaine d'infirmiers s'organisent pour tenir tous les matins une permanence, quitte d'ailleurs à prendre sur leur temps libre. "Pour une meilleure prise en charge, on s'est dit qu'il fallait qu'on donne un peu de notre temps libre", estime Emmanuel Moiroux. "Même si nous on est rémunéré pour effectuer ces tests, cela fait partie de la solidarité et c'est notre pierre à l'édifice."

Le barnum a été installé devant la gare de Boucau.
Le barnum a été installé devant la gare de Boucau. © Radio France - Fanette Hourt

Un autre acteur apporte une pierre à cet édifice, un acteur indispensable : le laboratoire Ax Bio Océan de Boucau, sans qui rien n'aurait pu être mis en place et qui a dû lui aussi s'organiser, car c'est notamment lui qui prend les rendez-vous et qui fournit les kits de dépistage aux infirmiers. "Il a fallu que l'on s'organise notamment au niveau administratif, et il faut savoir aussi que Ax Bio Océan prend en charge la technique, donc réalise le test PCR sur son site de Maignon à Anglet", décrit ainsi le directeur, le biologiste Christophe Fertier. Jusqu'à présent, les infirmiers réalisent 15 à 20 prélèvements par jour, mais ils pourraient en faire plus si besoin.

Soutiens de la mairie et de l'agence régionale de santé

Un projet qui était une évidence pour la mairie de Boucau. "Etant médecin et ayant moi-même contracté le coronavirus, il me semblait naturel de soutenir cette initiative et de mettre tout en oeuvre pour que cela fonctionne", explique ainsi Gilles Lassabe, adjoint à la mairie de Boucau. "Très rapidement, nous avons donc installé ce barnum devant la gare", décrit-il.

Ce nouveau centre de dépistage a aussi reçu l'autorisation de l'agence régionale de santé. "Nous soutenons ce genre d'initiative", explique en effet Maritxu Blanzaco, la directrice de l'ARS dans les Pyrénées-Atlantiques, "car cela va permettre de multiplier les dépistages et donc de mieux lutter contre l'épidémie". Dans le départements, près de 14 centres de ce type ont ainsi pu ouvrir. 

Par ailleurs, "l'avantage de ce centre de dépistage de Boucau est qu'on peut y effectuer des tests PCR et antigéniques. Ce n'est pas courant, et c'est une bonne chose que cela existe", ajoute-t-elle. Les patients ne le savent pas toujours, mais les tests antigéniques doivent être réalisés dans un délai inférieur ou égal à quatre jours après l’apparition des symptômes. "Si les patients l'ignorent et se rendent au drive de Boucau, les infirmiers présents peuvent donc décider de remplacer le tests antigéniques par un test PCR", décrit Martixu Blanzaco.

Ce drive est ouvert à tout le monde, y compris aux personnes qui n'habitent pas à Boucau. Pour effectuer un test PCR, il suffit de prendre rendez-vous en appelant le laboratoire Ax Bio Océan de Boucau. Pour les tests antigéniques, il n'y a pas besoin de rendez-vous.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess