Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un nouveau mammographe, pour mieux détecter les cancers du sein, à Périgueux

-
Par , France Bleu Périgord
Périgueux, France

Depuis deux semaines, l'Hôpital de Périgueux est équipé d'un nouvel appareil de mammographie, en 3D, plus précis, et moins irradiant. Pour les médecins, comme pour les patients, c'est une révolution. En détectant les cancers plus précocement, on peut les guérir plus efficacement.

Le Docteur Aude Magontier, à côté de son nouveau mammographe
Le Docteur Aude Magontier, à côté de son nouveau mammographe © Radio France - Nacime Rahoui

Acheter un nouveau mammographe ultra-performant, ça coûte 250 000€, mais, soigner de plus en plus de malades, ça n'a pas de prix ! Depuis 15 jours, le service d'imagerie médicale de l'Hôpital de Périgueux est équipé d'une machine toute neuve. Un mammographe 3D, moins irradiant, et qui permet de repérer, encore mieux, les petites calcifications, à l'origine des cancers du sein.

La Ligue contre le Cancer participe, à hauteur de 40 000€

"Quand le cancer est détecté tôt, on a plus de chances de le guérir", rappelle la Chef du service de radiologie, le Docteur Aude Magontier. Dans les années à venir, 8 femmes sur 10 pourraient être concernées par le cancer du sein. Un cancer soigné dans 90% des cas, aujourd'hui.

Ce nouveau mammographe a la même apparence que les anciens. Le système est, toujours, le même. "Il faut comprimer le sein, et prendre deux clichés", poursuit la spécialiste. Qui rappelle que le cancer du sein peut, aussi, concerner les hommes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess