Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : un premier cas du variant britannique détecté à Marseille

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Dans l'entourage de la personne positive au variant britannique, 23 personnes sont positives au Covid-19. Des analyses sont en cours pour savoir si elles sont, elles aussi, touchées par la souche anglaise, plus contagieuse.

L'analyse des tests positifs sont en cours pour savoir s'il s'agit de la variante britannique du coronavirus (image d'illustration)
L'analyse des tests positifs sont en cours pour savoir s'il s'agit de la variante britannique du coronavirus (image d'illustration) © Maxppp - © Philippe Renault

Les Bouches-du-Rhône ne sont plus épargnées par le variant britannique du coronavirus. Au moins un cas a été détecté à Marseille. Installé au Royaume-Uni, ce dernier est en effet rentré du Royaume-Uni avec sa famille pour passer les fêtes de fin d'année en France, selon l'Agence régionale de santé PACA. Et c'est le 31 décembre qu'il a été testé positif à cette souche du virus.

Son entourage a donc été contacté par les autorités sanitaires. Et parmi les 45 cas contacts, 23 sont positifs. Sont-ils à leur tour touchés par le variant britannique du virus ? Peut-on aussi parler de foyer de contamination ? Si l'on se réfère au communiqué de l'ARS, à ce stade, il est trop tôt pour l'affirmer. Des analyses sont en cours pour le savoir.

Pour rappel, la souche britannique du coronavirus serait plus contagieuse, de l'ordre de 50 à 75%.

De son côté, Benoît Payan, organise ce dimanche un point presse sur la situation. Samedi, le maire de Marseille a fait savoir qu'une quarantaine de marins-pompiers était mobilisable pour contenir la diffusion de ce variant du coronavirus. 

Pour sa part, l'Agence régionale de santé assure travailler en coopération avec la mairie de Marseille, la préfecture des Bouches-du-Rhône et le Bataillon des marins-pompiers de Marseille pour effectuer, dès ce dimanche, des prélèvements de surface et sur les eaux usées aux seins des habitations des personnes issues de ce foyer épidémique. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess