Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un printemps noir pour les personnes allergiques aux pollens

-
Par , France Bleu Isère

En Isère l'indice qui mesure le risque d'exposition est à 5 sur une échelle de 5. Une exposition maximale qui s'explique avant tout par la météo.

Les pollens vont exploser ces prochaines dans le Sud-Ouest
Les pollens vont exploser ces prochaines dans le Sud-Ouest © Radio France - Maxppp

"C'est plutôt plus fort que ce que l'on avait l'année dernière à la même époque" confirme Nicolas Vigier, responsable de l'unité "prévisions" à Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, l'organisme en charge de la surveillance de l'air. L'indice qui mesure le risque d'exposition aux pollens est  à son maximum, 5/5, en Isère comme dans une grande partie de la France. 

Carte du risque d'exposition polémique actualisée le 22 mai 2020
Carte du risque d'exposition polémique actualisée le 22 mai 2020 © Visactu -

Des conditions météo favorables aux pollens

"C'est très lié aux conditions météorologiques, explique Nicolas Vigier  : ce qui est favorable aux pollens c'est d'une part les températures douces, de l'ensoleillement, mais entrecoupé aussi de périodes de précipitation pour que la végétation puisse s'exprimer." Or cette année le soleil n'a pas beaucoup cessé de briller et les températures ont été relativement élevées. Et ne ce n'est visiblement pas près de s'arrêter... Alors après les pollens d'arbres (bouleau notamment), nous voici au coeur de la dissémination des pollens de graminées, qui se poursuit généralement jusqu'au début du mois de juillet. Puis fin août, ce sera le tour de l'ambroisie. 

Traitements renforcés

À Vienne le docteur Michel Nasr, pneumologue et allergologue, constate effectivement que 2020 est une année faste pour les pollens - beaucoup moins pour ses patients. D'autant que le vent a largement facilité la circulation de ces pollens. "On est sur une année difficile pour les allergiques, confirme le spécialiste ; les traitements marchent moins bien que d'habitude, on a beaucoup de demandes de renforcement des traitements chez les adultes comme chez les enfants." 

Se laver les cheveux avant de se coucher

En France on estime que 25 à 30% de la population est allergique aux pollens. Pour éviter de les ramener à l'intérieur de la maison il est conseillé de bien aérer son logement mais aussi de se laver le cheveux avant de dormir. Il est aussi recommandé aux personnes allergiques d'éviter de laisser sécher le linge à l'extérieur. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu