Santé – Sciences

Un robot chirurgical révolutionnaire à Bourgoin-Jallieu

Par Céline Loizeau, France Bleu Isère mardi 18 octobre 2016 à 18:03

Ce robot permet au chirurgien d'être plus précis.
Ce robot permet au chirurgien d'être plus précis. © Radio France - Céline Loizeau

Des robots chirurgicaux, la France en compte 102 aujourd'hui. Si au sud du département, on en trouve à la clinique Belledonne et au CHU de Grenoble depuis plusieurs années; c'est tout nouveau en Nord-Isère et on le trouve à la clinique Saint-Vincent-de-Paul de Bourgoin-Jallieu.

C'est une technologie de pointe qui permet aux chirurgiens d'être plus précis. Depuis plusieurs années le robot chirurgical se développe, mais pour l'instant le Nord-Isère n'était pas doté d'appareil de ce genre. Les praticiens de la clinique se déplaçaient avec leurs patients à Lyon pour accéder à ce service. C'est toujours le cas aujourd'hui pour ceux du centre hospitalier.

D'autres spécialités devraient bientôt avoir recours au robot

Depuis fin août, la clinique dispose de son robot chirurgical, utilisé pour l'instant uniquement par les urologues, qui sont pour le moment les seuls formés, et essentiellement pour les cancers de la prostate ou du rein. Environ 15 patients ont été opérés. La clinique table sur 60 cas la 1ere année; 80 la seconde et 100 à 150 par la suite. D'autres services comme la gynéco-obstétrique, la chirurgie viscérale, l'ORL, etc sont effectivement amenés à utiliser ce robot à l'avenir. Grâce aux images en 3D et un système qui permet une rotation à 270° contre 240° pour la main de l'homme, le geste du chirurgien est plus précis avec du coup des actes moins douloureux pour le patient ainsi que des risques de séquelles ou traumatismes diminués. "On récupère bien plus vite" confie Patrick qui a dû se faire enlever il y a peu la prostate.

102 appareils en France, 3000 dans le monde

L'appareil a coûté plus d'un million d'euros : la moitié réglée par la clinique, l'autre moitié par des praticiens de la clinique, y compris des spécialistes qui pour l'instant ne touchent pas à cet appareil. La directrice de la clinique se félicite de cette entente et de cet équipement, assez rare pour une ville de taille moyenne comme Bourgoin-Jallieu. "Ce robot, on le trouve dans les grandes villes habituellement", précise Marie-Laurence De Laget.

Il faut savoir que dans le monde, on comptait à peine 400 hôpitaux équipés en 2005; ils sont aujourd'hui 3.000, dont 102 en France.

Reportage avec chirugiens, patient et direction de la clinique

Partager sur :