Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Un Sarthois sur huit vit dans un désert médical d'après l'UFC-Que Choisir

samedi 23 juillet 2016 à 4:05 Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine

Il est de plus en plus difficile de trouver un médecin en Sarthe! L'UFC-Que Choisir publie une nouvelle étude montrant que la fracture sanitaire s'aggrave tant pour les généralistes que pour les spécialistes.

La fracture sanitaire s'aggrave entre l'agglomération du Mans et le reste du département
La fracture sanitaire s'aggrave entre l'agglomération du Mans et le reste du département © Maxppp - FRANCOIS DESTOC

Ces quatre dernières années, un Sarthois sur deux a vu son offre médicale se dégrader, estime l'association de défense des consommateurs. Pour les généralistes, c'est surtout le cas de le Nord du département, du côté de Mamers, Villeneuve-en-Perseigne et Saint Léonard des Bois. Et dans le Sud, dans les secteurs de La Flèche et La Charte-sur-le-Loir. D'après l'UFC-Que choisir, la situation ne s'est réellement améliorée qu'autour de Sillé-le-Guillaume. En revanche - et c'est une bonne nouvelle - assez peu de médecins généralistes pratiquent des dépassements d'honoraires.

Du côté des spécialistes, l'association relève de grandes disparités. En quatre ans, la situation s'est dégradée dans tout le département pour les ophtalmos, chez qui il faut d'ailleurs souvent payer le prix fort. Pour les gynécologues, ça s'améliore uniquement dans l'agglomération du Mans, d'après l'association de défense des consommateurs. Et d'une façon générale, il est très difficle de trouver des consultations au tarif Sécu. Enfin les pédiatres, c'est simple: il n'y en a quasiment pas en dehors des principales villes sarthoises.

CONSULTER L'ETUDE DE L'UFC Que Choisir de la Sarthe: l'aggravation de la fracture sanitaire, commune par commune