Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Un sommet mondial de la vaccination à Bruxelles contre la désinformation

-
Par , France Bleu

Chaque année, 1,5 millions d'enfants meurent faute d'avoir bénéficié d'un vaccin. Pourtant, en Europe, des parents font le choix de ne pas immuniser leurs enfants contre certaines maladies. Une menace pour la santé que veut combattre l'Organisation mondiale de la Santé.

Les Vaccins
Les Vaccins © Radio France - France Bleu

France

L'"hésitation vaccinale", l'une des dix menaces sur la santé mondiale, avec le Sida et Ebola, d'après l'Organisation mondiale de la Santé. Voilà pourquoi elle organise ce jeudi 12 septembre 2019 avec l'Union européenne un sommet mondial de la vaccination à Bruxelles contre la désinformation que propagent sur Internet les "antivax". Des centaines de médecins, d'experts, de ministres de la Santé y sont conviés pour tenter de trouver des solutions face à la vaccination qui recule en Europe.

La vaccination en berne

Certes, il est difficile de savoir qui ne se vaccine pas et qui ne fait pas ses rappels. C'est surtout le retour de certaines maladies qui montre à quel point la méfiance contre les vaccins se propage comme un virus. Le retour de la rougeole surtout, même au Royaume-Uni où on la croyait totalement éradiquée. 

Chez nous en France, la rougeole, dont le vaccin est désormais obligatoire, a touché 2.400 bébés depuis le début de l'année. Deux en sont morts. Et pourtant, il reste toujours deux nourrissons sur dix qui ne sont pas vaccinés.. Certains parents pensent qu'un vaccin peut provoquer une maladie grave, comme la sclérose en plaques, l'autisme ou même la maladie contre laquelle on immunise. 

C'est faux et ça alimente la théorie du complot contre laquelle veut lutter le sommet à Bruxelles, sur Internet surtout. Résultat : un Français sur trois n'a pas confiance, d'après un récent sondage de l’ONG Wellcome, spécialisée dans le médical. Voilà pourquoi l'OMS classe maintenant l'hésitation vaccinale parmi les dix menaces sur la santé mondiale, comme Ebola ou encore le Sida

Lutter contre les désinformations sur Facebook

L'Organisation mondiale de la santé s'est associée à Facebook pour lutter contre les "fake news", les fausses informations sur les vaccins, via le réseau social. Facebook va orienter ses millions d’utilisateurs vers les informations précises et fiables publiées par l’OMS en plusieurs langues.

De nombreuses maladies incapacitantes et mortelles peuvent être évitées efficacement grâce aux vaccins. Pensez à la rougeole, à la diphtérie, à l’hépatite, à la poliomyélite, au choléra, à la fièvre jaune ou encore à la grippe, entre autres.

Choix de la station

France Bleu