Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Un vaccinodrome à l'étude dans le Doubs, sur le site Micropolis Besançon

-
Par , France Bleu Besançon

Le projet d'un grand centre de vaccination, de type vaccinodrome, est à l'étude dans le Doubs, dans le cadre de la lutte contre le covid-19. Il s'implanterait à Micropolis Besançon, et les injections seraient assurées par les pompiers.

Vaccination contre le coronavirus (illustration).
Vaccination contre le coronavirus (illustration). © Maxppp - maxppp

Après les annonces gouvernementales sur l'ouverture de vaccinodromes en France, un projet est à l'étude dans le département du Doubs. Si un immense centre de vaccination doit ouvrir, il serait alors installé à Micropolis Besançon, selon la préfecture, et permettrait d'assurer 1000 injections supplémentaires par jour. Ce vaccinodrome serait géré par les pompiers, le Préfet Joël Mathurin a demandé au Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de plancher sur ce projet.

Il ouvrira si....

Pour l'instant, il n'y a pas de date d'ouverture prévue. La Préfecture du Doubs compose avec les quatorze centres de vaccination déjà ouverts, qui permettent de vacciner 14.200 personnes par semaine. Pour le mois d'avril, les services de l'Etat dans le Doubs prévoient entre 8000 et 10.000 injections par semaine en moyenne. Le vaccinodrome ouvrira si les centres existants n'étaient plus suffisants, donc au delà de 14.200 doses par semaine, en fonction du nombre de doses livrées.

Taux d'incidence élevé

En plus des quatorze centres de vaccination répartis dans le département, le Doubs compte aussi des centre éphèmères, qui sillonnent les villages situés à plus de vingt minutes de ces centres.

Dans le Doubs, le taux d'incidence s'établit à 276 cas pour 100.000 habitants ce mercredi, soit en légère baisse mais encore au-dessus du seuil d'alerte fixé à 250 cas pour 100.000 habitants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess