Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Un ver prisonnier de la glace durant 42.000 ans ramené à la vie

mercredi 1 août 2018 à 16:32 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Une équipe de chercheurs russes, en collaboration avec l'université de Princeton (États-Unis), vient de ramener à la vie deux vers emprisonnés dans la glace de Sibérie depuis plus de 40.000 ans. Une expérience susceptible de faire progresser la recherche sur la cryoconservation des organes.

 Ver nématode.
Ver nématode. © AFP - KATERYNA KON / SCIENCE PHOTO LIBRA / KKO / Science Photo Library

Ils ont connu l'âge d'or des mammouths, l'homo erectus et l'ère glaciaire. Deux vers, prisonniers du permafrost sibérien et vieux de 42.000 ans et de 30.000 ans, viennent d'être ramenés à la vie par une équipe de chercheurs russo-américaine. Une expérience relatée dans la revue scientifique russe Doklady Biological Sciences en juillet.

Réchauffés durant plusieurs semaines

C'est en analysant un vaste échantillon de permafrost, ce sol du nord-est de la Sibérie imperméable et gelé en permanence, que les chercheurs sont parvenus à repérer ces deux vers présentant des signes de vie. Pour les réanimer, les scientifiques les ont placés dans des boîtes de pétri à 20° C avec de la nourriture durant plusieurs semaines. Peu à peu, ces vers ronds que l'on appelle des nématodes ont recommencé à bouger. 

Gelé depuis des milliers d'années, le permafrost a la particularité de contenir d’énormes quantités de matière organique et d'organismes cryogénisés.

Jamais des organismes aussi âgés n'ont été ressuscités

Comme le rapporte le magazine Sciences et Avenir, ce n'est pas la première fois que des nématodes sont "ramenés à la vie" après avoir été exposés durant des années à des températures négatives. En 1946, des scientifiques étaient parvenus à "ressusciter" des vers "après 39 ans de dormance dans un herbier" peut-on lire dans l'étude publiée par l'équipe russo-américaine. Toutefois, jamais des organismes aussi âgés n'avaient été réanimés.  

Comment expliquer une telle longévité et une telle résistance ? Les nématodes ont la particularité de pouvoir se maintenir dans un état de "survie" pendant une durée indéfinie dans un état de congélation auquel ne résistent pas la majorité des êtres vivants : cela s'appelle la cryptobiose. Une capacité extraordinaire dont les scientifiques pourraient s'inspirer pour améliorer la cryoconservation des organes et des tissus notamment.