Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un village de santé à Montbéliard dès 2022, pour faire reculer le désert médical

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu

Après avoir installé à Belfort la plus grande maison de santé labellisée de France, le docteur Sewoke projette de construire un village de santé à Montbéliard. Objectif : une quarantaine de professionnels sur 4.000 m2 avec un service d'urgences non vitales. Ouverture fin 2022, près de l'Axone.

Le docteur Sewoke, initiateur de la Maison de Santé du Lion à Belfort, ambitionne un projet encore plus ambitieux pour Montbéliard
Le docteur Sewoke, initiateur de la Maison de Santé du Lion à Belfort, ambitionne un projet encore plus ambitieux pour Montbéliard © Radio France - Christophe Beck

En un peu plus de deux ans, le docteur Pradip Sewoke et ses soutiens ont réussi à édifier la plus grande maison de santé labellisée de France qui a ouvert à Belfort en décembre dernier. La Maison de Santé du Lion héberge 76 praticiens sur 4.000 m2 dans un bâtiment ultra moderne, aux portes du Techn'hom. Une véritable ruche fréquentée chaque jour par des centaines de patients, dans des spécialités très diverses et pour certaines inexistantes jusqu'alors dans le Nord Franche-Comté. 

A peine un peu plus de deux ans pour donner corps au projet belfortain
A peine un peu plus de deux ans pour donner corps au projet belfortain © Radio France - Christophe Beck

Ce projet, le médecin hospitalier de près de 60 ans l'avait nourri d'abord pour Montbéliard, ville dans laquelle il a exercé pendant 13 ans, au sein l'ancien hôpital André-Boulloche. Mais Belfort a été plus rapide. 

Aujourd'hui, fort de ce succès belfortain, le docteur Sewoke ambitionne d'aller plus loin avec ce projet de "village de santé" à Montbéliard, sur un terrain de 5.000 m2 que la ville lui a vendu à un tarif préférentiel, dans le prolongement de la nouvelle clinique de soins de suite et à proximité immédiate de l'Axone. 

"A Montbéliard, nous irons encore plus loin" explique le docteur Sewoke

"L'objectif est de créer une dynamique de santé sur ce pays de Montbéliard déjà bien éprouvé. Une quinzaine de médecins ont quitté leur cabinet ces dernières années. Et autant de spécialistes devraient partir dans les deux ou trois ans", explique Pradip Sewoke. "A la fois sur le nombre de médecins et sur les dépenses de santé par habitant, Montbéliard pointe au bas de tableau national."

"Ce village de santé veut offrir une prise en charge complète, jusqu'au bien-être"

La première tranche de ce "village de santé" montbéliardais sera constituée de deux bâtiments de 1.500 m2 et 2.500 m2 sur le modèle de Belfort qui accueilleront 40 praticiens : 30 médecins spécialistes, cinq médecins généralistes et cinq para-médicaux. Ouverture dès décembre 2022.  "L'idée est d'offrir une prise en charge complète du patient : des soins, à la prévention, jusqu'au bien-être." Un troisième bâtiment est prévu en 2023. 

Ce village sera également doté d'un service d'urgences médicales et chirurgicales non vitales pour soulager l’hôpital public. "Pour traiter cette bobologie qui atterrit aux urgences de Trévenans, faute d'équipement en ville." 

"Pas question de déplacer des médecins qui exercent déjà dans l'agglomération", explique le docteur Sewoke
"Pas question de déplacer des médecins qui exercent déjà dans l'agglomération", explique le docteur Sewoke © Radio France - Christophe Beck

Reste l'épineuse question du recrutement des médecins. Le docteur Pradip Sewoke s'y attelle, avec déjà quelques résultats. "C'est un travail de porte-à-porte, dans les centres de formations et les hôpitaux de la grande région", avec le carnet d'adresse que lui a ouvert le projet belfortain. Mais il l'assure : il n'est pas question de rapatrier des médecins qui exercent dans les communes alentours

Le site des Gros Pierrons à Montbéliard bénéfice d'un atout de poids : sa connexion directe avec l'autoroute A36 qui permet à des spécialistes bisontins de venir exercer à la journée à Montbéliard. 

"C'est une excellente nouvelle pour l'ensemble du territoire" s'exclame Marie-Noëlle Biguinet, la maire de Montbéliard. "Cette maison de santé va répondre à un vrai besoin pour notre agglomération. On y travaille depuis plus d'un an."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess