Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Un "village info" en plein centre de Limoges pour sensibiliser le public aux bienfaits de la vaccination

-
Par , France Bleu Limousin

En pleine semaine de la vaccination l'Agence régionale de santé a installé ce vendredi un "village info" en plein centre de Limoges. Des stands et des ateliers ludiques avec la présence de médecins ont permis d'interpeller le public sur l'importance des vaccins mais aussi des rappels.

L' Agence régionale de la santé a installé des stands devant la BFM de Limoges pour la semaine de la vaccination
L' Agence régionale de la santé a installé des stands devant la BFM de Limoges pour la semaine de la vaccination © Radio France - Françoise Ravanne

Limoges, France

C'est devant la bibliothèque francophone multimédia de Limoges que ce vendredi un "village info" s'est installé à l'initiative de l'agence régionale de santé avec l'objectif de sensibiliser tous les publics à la vaccination.

Si en Haute-Vienne et en Corrèze comme sur toute la Nouvelle Aquitaine le taux de vaccination a progressé ces dernières années il reste encore du chemin à parcourir. "Pour une bonne couverture vaccinale il faut que 95 % de la population soit vaccinée et c'est le cas pour la plupart des vaccins dans notre région" explique Véronique Séguy, responsable de communication à l'ARS. Mais on est encore en dessous de ce seuil pour les vaccins contre l'hépatite B et surtout contre la rougeole. 1000 cas de rougeole ont été recensés l'an dernier en Nouvelle Aquitaine dont deux ont conduit à des décès.

"On est aussi là pour mettre fin à des idées fausses"- Véronique Séguy de l'ARS

"On veut parler de la vaccination sans tabou et mettre fin aux idées fausses" ajoute Véronique Séguy c'est pour cela que des médecins et des professionnels de santé étaient présents pour expliquer qu'avec un vaccin on se protège mais on protège aussi son entourage

Des stands pour aider à se mettre à jour dans ses vaccins

Le public a pu aussi se faire aider pour créer un carnet de vaccination électronique. Une bonne solution qui diminue les négligences car selon le docteur Christelle Rineau de Carvalho, médecin à la CPAM de la Haute-Vienne "C'est vrai que c'est toujours difficile de savoir où on en est dans ses vaccins et quand on n'a pas son carnet de santé le médecin ne peut pas non plus conseiller" Mais selon elle la négligence va pouvoir s'atténuer grâce à la simplification vaccinale.

Choix de la station

France Bleu