Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Un virus potentiellement mortel pour les chevaux détecté à Castaignos-Souslens, près d'Hagetmau

-
Par , France Bleu Gascogne

Le 7 août dernier, une enquête de la DDCSPP, la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations, a découvert un cas d'anémie infectieuse des équidés (chevaux ou ânes) à Castaignos-Souslens, au sud d'Hagetmau. Le cheval concerné vit chez un particulier.

L'anémie infectieuse est un virus potentiellement mortel pour les chevaux
L'anémie infectieuse est un virus potentiellement mortel pour les chevaux © Maxppp - Christian Watier

Castaignos-Souslens, France

Après l'épidémie d'anémie infectieuse qui a touché l'élevage de chevaux de picadors d'Alain Bonijol, dans le Gers, fin mai. Une enquête épidémiologique a été lancée par la DDCSPP des Landes, qui a découvert un autre cas à Castaignos-Souslens, au sud d'Hagetmau. Pour le moment, on ne sait pas si la souche de la maladie provient des chevaux d'Alain Bonijol. Des analyses sont en cours.

La préfecture des Landes met en place des mesures de surveillance

Depuis le 7 août, la préfecture landaise a lancé un grand recensement de tous les équidés ( chevaux, ânes mulets et zèbres) dans le secteur de Castaignos-Souslens, Argelos et Beyries. Dans ce périmètre, tous les mouvements, que ce soit l'entrée des chevaux ou leur sortie est interdite sans autorisation des autorités. Ces mesures risquent d'être valables, au moins un mois, selon le responsable du service santé de la protection animale de la DDCSPP.

L'anémie infectieuse des équidés est un virus qui n'est pas transmissible à l'Homme. En revanche, il peut être mortel pour les chevaux. L'autre gros souci de cette maladie est que le cheval qui l’attrape ne peut pas être soigné et qu'il est très contagieux pour ces congénères. 

Il n'existe aucun traitement pour soigner l'anémie infectieuse.