Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Un voyage en train virtuel pour apaiser les malades d'Alzheimer à Valenciennes

jeudi 23 novembre 2017 à 6:02 Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord et France Bleu

L'EHPAD Notre Dame de la Treille à Valenciennes teste la thérapie du voyage inventée en Italie, une première en France. Les malades qui ont souvent besoin de déambuler peuvent ainsi s'évader à travers un voyage virtuel grâce à un faux quai de gare et une fausse cabine de train.

Quai de la gare virtuelle de la thérapie du voyage
Quai de la gare virtuelle de la thérapie du voyage © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Valenciennes, France

Sur le faux quai de gare installé dans une petite pièce de l'accueil de jour de l'EHPAD Notre Dame de la Treille : un guichet, une horloge, un panneau de destination pour Nantes, Nice ou Lens, et un banc pour attendre le départ du train. Un train peint sur un mur, et installé dans une autre petite pièce dans lequel on entre en ouvrant les portes oranges.

Le reportage de Rafaela Biry-vicente

A l'intérieur, une cabine avec 4 sièges confortables, une tablette où les soignants déposent une collation et un écran sur lequel défilent des paysages. Voilà le décor de la gare virtuelle de la thérapie du voyage inventée par le professeur italien Cilesi à Milan, pour limiter les déplacements des malades d'Alzheimer ou de démence sénile qui ressentent toujours le besoin de déambuler jusqu'à 10km par jour, au risque parfois de fuguer.

Quai virtuel - Radio France
Quai virtuel © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

De 10 km par jour à 3/4

Testée depuis plusieurs mois à Valenciennes sur quelques résidents, cette thérapie a déjà fait ses preuves notamment sur une dame, très angoissée qui vivait dans sa bulle, et faisait 10km par jour dans les couloirs de l'EHPAD, malgré son bon appétit elle était très maigre avec tous ses déplacements.

Au début de l'expérience, elle avait du mal à entrer déjà dans la gare, très tendue, elle arrachait les petits pots de fleurs servant de décor sur le chemin de la gare, se souvient la psychologue Audrey Varasse. Et puis au fil des séances, pendant le voyage immobile d'un quart d'heure, elle s'est détendue, au point de retirer une fois ses chaussures, et de s'endormir une fois en sortant du train :

Elle s'est vraiment détendue avec cette thérapie, elle parlait d'elle, faisait des compliments, et même des blagues, on l'a jamais vu comme ça (...) elle interagit plus avec les autres résidents, elle a pris du poids, c'est une dame qui va vraiment mieux, et c'est vraiment incroyable

Des résultats flagrants sur une résidente très angoissée explique Audrey Varasse, la psychologue

Un voyage immobile qui libère la parole et fait remonter des souvenirs

Même transformation pour un ancien vendeur de voiture recroquevillé sur lui, qui parlait très peu et qui une fois installé dans le fauteuil du train s'est mis à parler de son ancienne vie, en donnant parfois des détails très précis. Et comme la psychologue et l'aide médico-psychologique rebondissait sur ses propos, l'homme s'est senti valorisé il s'est alors redressé dans le fauteuil et ensuite il était beaucoup plus ouvert avec les autres résidents.

Audrey Varasse la psychologue dans la fausse cabine de train - Radio France
Audrey Varasse la psychologue dans la fausse cabine de train © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Cette thérapie permet aussi de limiter la consommation de médicaments pour l'angoisse. L'équipe de l'EHPAD espère que cette méthode va se généraliser dans toute la France.