Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Une adolescente d'Hauterives scolarisée à Tournon-sur-Rhône meurt d'une méningite

jeudi 29 mars 2018 à 17:18 Par Florence Beaudet, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

L'adolescente de 16 ans est morte brutalement à son domicile d'Hauterives, dans la Drôme, mercredi. L'autopsie a confirmé ce jeudi qu'il s'agissait d'une méningite. Son entourage familial et ses camarades du lycée Gabriel-Faure à Tournon-sur-Rhône (Ardèche) ont été mis sous traitement antibiotique.

L'adolescente était scolarisée au lycée Gabriel Faure
L'adolescente était scolarisée au lycée Gabriel Faure - Capture d'écran Google street view

L'adolescente d'Hauterives décédée mercredi à son domicile est morte d'une méningite. C'était une suspicion du médecin du Samu qui est intervenu, l'autopsie pratiquée ce jeudi à Grenoble le confirme. 

La bactérie ne survit pas dans l'environnement

Tous ceux qui l'ont approchée ont été recensés par l'Agence régionale de santé. Sont concernés les personnes qui, ces dix derniers jours, ont été en contact direct avec la jeune fille, c'est-à-dire à moins d'un mètre et durant plus d'une heure. Seuls les postillons peuvent en effet transmettre cette bactérie qui ne survit pas dans l'environnement. 

80 personnes sous traitement antibiotique préventif

Dans la majorité des cas, la bactérie est éliminée par notre corps mais préventivement, les proches de l'adolescente ont été invités à prendre un traitement antibiotique de 48 heures. Près de 80 personnes sont concernées : sa famille, les membres de son club de basket à Hauterives et ses amis et camarades du lycée Gabriel-Faure de Tournon-sur-Rhône.