Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une bactérie résistante met le service de réanimation de l'hôpital d'Epinal sous cloche

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Le service de réanimation du nouvel hôpital d'Epinal a été placé jeudi sous cloche jusqu'à mercredi. Une bactérie hautement résistante a été détectée chez un patient, elle est sans risque pathogène selon la direction. Les admissions en réanimation sont temporairement fermées et transférées à Nancy.

Nouvel hôpital d'Epinal
Nouvel hôpital d'Epinal © Radio France - Hervé Toutain

Une épine dans le pied dont se serait bien passée la direction de l'hôpital d'Epinal en pleine épidémie de coronavirus. Le service de réanimation est à l'isolement depuis jeudi après la découverte chez un patient d'une bactérie hautement résistance émergente (bhre). La réouverture est prévue pour le moment mercredi.

Le service désinfecté de fond en comble

Une information du journal Vosges Matin, que nous avons pu confirmer. La bactérie, potentiellement non dangereuse, a été importée par un patient malade du coronavirus et rapidement détectée. Seule solution pour éviter qu'elle ne se développe : désinfecter de fond en comble le service. Il a fallu fermer les admissions en réanimation et transférer les patients covid et non covid à Nancy.

Il n'y a aucun risque pathogène pour les patients

Joint par France Bleu Sud Lorraine, le service communication de l'hôpital calme le jeu : "C'est un épiphénomène, ça arrive dans tous les hôpitaux. Il n'y a aucun risque pathogène pour les patients. Mais il ne faut pas laisser la bactérie se développer. Sinon elle risque de devenir résistante aux antibiotiques."

Cette BHRe est bien connue des soignants et des établissements hospitaliers. Elle se situe dans le tube digestif et est résistante aux antibiotiques. Une bactérie qui peut rester plusieurs mois dans le tube digestif sans pour autant provoquer d'infection.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess