Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Une bouffée d'oxygène pour l'hôpital de Saint-Junien après une rencontre à l'ARS

vendredi 1 février 2019 à 19:00 Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin

Après des mois d'inquiétude, face à la baisse des moyens et la fermeture de certains services, l'avenir de l'hôpital de Saint-Junien était au coeur d'une réunion ce vendredi à Bordeaux où le directeur de l'Agence régionale de Santé a donné des assurances. La délégation est ressortie rassurée.

En novembre dernier la population s'était largement mobilisée à St-Junien pour défendre l'hôpital (Photo archives)
En novembre dernier la population s'était largement mobilisée à St-Junien pour défendre l'hôpital (Photo archives) © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Saint-Junien, France

"Toutes les disciplines sont maintenues et le directeur régional de l'ARS a exigé que le service d'oncologie revienne à l'hôpital de Saint Junien dans le courant du premier semestre 2019" Ces propos c'est Pierre Allard, le maire de Saint-Junien qui les a tenus à la sortie de la réunion qui se tenait ce vendredi à Bordeaux à l'Agence régionale de santé.  Pierre Allard qui se dit rassuré même s'il reconnait qu'il va maintenant falloir trouver les moyens financiers pour faire fonctionner toutes les disciplines "Mais chaque chose en son temps"ajoute t-il.

Une mobilisation qui a sans doute montré l'importance de l'hôpital

Ces derniers mois la population du secteur de Saint-Junien s'était fortement mobilisée en constatant une forte réduction des moyens au sein de l'hôpital. Le service Oncologie avait été transféré au CHU de Limoges obligeant les patients à se déplacer pour des séances de chimiothérapie. Un service qui va donc revenir dans les 6 prochains mois à Saint-Junien . "Nous avons remis une pétition et ses 14 000 signatures au directeur de l'ARS" explique Pierre Allard "et il a compris l'attachement de tout un territoire pour son hôpital"

60 personnes avaient fait le déplacement depuis Saint-Junien jusqu'à Bordeaux pour plaider la cause de leur hôpital.