Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Une cagnotte à plus de 70.000 euros pour les soignants touchés par le coronavirus

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Un collectif de soignants, parmi lesquels des infirmiers marnais et ardennais, ont récolté plus de 70.000 euros sur une cagnotte en ligne. Ils veulent venir en aide à leurs collègues touchés par le coronavirus et à leurs familles.

Des soignants d'autres services ont été mobilisés de force pour travailler en réanimation durant la crise sanitaire du coronavirus
Des soignants d'autres services ont été mobilisés de force pour travailler en réanimation durant la crise sanitaire du coronavirus © Radio France - Alexis Sciard / IP3

Lancée le 27 mars 2020, la cagnotte "Coronavirus : solidarité nationale pour les soignants" rencontre un succès certain. Au 14 septembre 2020, elle dépasse les 70.000 euros. Avec seulement 177 contributeurs, le don moyen avoisine les 400 euros. Une jeune Dijonnaise de 18 ans a versé à elle seule 1.000 euros issus de la vente de son recueil de témoignages de confinés. 

Ce sont des soignants qui sont à l'initiative de cette cagnotte. "Autant, au niveau du terrorisme, les policiers ont eu droit à des obsèques nationales. Les soignants, rien", pointe Vincent Carruel, infirmier dans les Ardennes et porte-parole du collectif. 

Aider en priorité les familles de soignants défunts

Le collectif "Solidarité Soignant Coronavirus" souhaite en priorité aider les familles de personnels de santé décédés du coronavirus à régler les obsèques. Il n'y a pas de statistiques officielles mais le collectif a mené des recherches et estime que 30 à 50 soignants sont décédés après avoir contracté le coronavirus. 

70.000 euros c'est déjà une somme magnifique, mais un décès coûte entre 8. 000 et 10.000. Et on ne veut pas se tourner vers les familles et leur rappeler des souvenirs douloureux pour leur donner 100 euros. Si on donne 1.000 à 1.500 euros par victime, la cagnotte sera déjà vide - Vincent Carruel, porte-parole du collectif "Solidarité Soignant Coeronavirus"

S'il reste de l'argent, le collectif "Solidarité Soignant Coronavirus" compte également épauler les soignants victimes d'agressions, prendre en charge par exemple, les réparations ou franchises d'assurance des véhicules cassés par malveillance. Enfin, des sommes pourraient être versées pour acheter du matériel de protection ou pour aider financièrement les services de réanimation. 

Les familles de défunts ou les soignants agressés sont invités à se faire connaître à l'adresse solidaritesoignantcoronavirus@gmail.com. La cagnotte ne se refermera que lorsque l'épidémie sera terminée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess