Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Une cagnotte pour sauver Allan, un jeune Varois atteint d'un cancer rare

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Allan, un Varois de 18 ans, souffre d'une une leucémie lymphoblastique aiguë de type T. Le seul espoir pour le soigner aujourd'hui se trouve à Houston aux Etats-Unis, mais c'est un traitement très coûteux. Une cagnotte est lancée pour soutenir Allan et sa famille.

Allan est aujourd'hui hospitalisé à l'Institut Paoli Calmettes de Marseille.
Allan est aujourd'hui hospitalisé à l'Institut Paoli Calmettes de Marseille. © Maxppp - Nicolas VALLAURI

Esparron, France

"Il y a urgence. Houston c'est notre dernier espoir." Les mots de Carole, la maman d'Allan, la voix fébrile ce jeudi matin sur France Bleu Provence. Son fils est atteint d’une maladie rare, une leucémie lymphoblastique aiguë de type T. Allan est très suivi mais aujourd'hui le seul espoir pour le soigner se trouve de l'autre côté de l'Atlantique à Houston, Texas. 

Un établissement médical expérimente un traitement compatible avec la maladie d’Allan. Mais c'est un traitement extrêmement onéreux. C'est pour cette raison que ses parents ont décidé de lancer un appel aux dons sur la plateforme Leetchi. 

"Nous avons lancé une cagnotte pour récolter 350.000 euros, mais il faudrait entre 500.000 et 700.000."  Carole, la maman d'Allan

Cela fait un an qu'Alan se bat, subit de la chimio tous les jours. D'après les médecins on guérit à 80% de ce cancer, mais Allan fait partie des 20% qui restent. Aujourd'hui, il est en soin palliatif à l'Institut Paoli-Calmette de Marseille et il est difficile de stabiliser la maladie. C'est donc une question de temps. Sa famille espère pouvoir compter sur la solidarité de tous. 

"Nous sommes très touchés par les dons qui sont déjà très nombreux et nous espérons que nous pourrons récolter cette somme pour pouvoir soigner Allan le plus vite possible."