Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Une cinquantaine de médecins va s'installer à Belfort fin 2020

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Selon nos informations, le projet de maison de santé pluri-disciplinaire de Belfort est bien avancé. Une cinquantaine de professionnels de santé doit s'installer au Techn'hom, près de l'étang, fin 2020. Objectif : lutter contre la désertification médicale en attirant de nouveaux praticiens.

La future maison médicale est en cours de construction
La future maison médicale est en cours de construction - SARL Girolimetto Architectes

Belfort, France

Sept médecins généralistes, des ophtalmos, un gynécologue, un dermatologue, des chirurgiens : le casting est désormais presque complet. À l'automne 2020, une cinquantaine de professionnels de santé devrait s'installer dans un nouveau bâtiment, situé au Techn'hom à Belfort, selon les informations de France Bleu Belfort Montbéliard.

Cette nouvelle maison de santé pluri-disciplinaire accueillera également une pharmacie, un laboratoire d'analyses médicales et un opticien. Il devrait alors s'agir de la plus grosse maison de santé de France. 

Un panneau signale l'emplacement de la future maison de santé pluri-professionnelle de Belfort - Radio France
Un panneau signale l'emplacement de la future maison de santé pluri-professionnelle de Belfort © Radio France - Nolwenn Quioc

Le projet est bien avancé, la plupart des médecins ont déjà signé chez le notaire indique à France Bleu Belfort Montbéliard Christian Rebout, le promoteur. "Les fondations sont terminées, on est en train de monter les murs. On a déjà quasiment finalisé la vente, presque tous les locaux disponibles ont été vendus. Et quant à la partie location, il doit y avoir 75% des cellules louées". 

Le chantier de la maison de santé a débuté au Techn'hom - Radio France
Le chantier de la maison de santé a débuté au Techn'hom © Radio France - Nolwenn Quioc

"Au 31 octobre 2020, quand on remettra les clés pour que les gens puissent s'installer, tout sera rempli sans problème" - Christian Rebout, promoteur du projet de maison de santé

Quinze spécialités représentées, parmi lesquelles des ophtalmos et un dermatologue

Dans le détail, la maison de santé pluridisciplinaire devrait regrouper quinze spécialités, parmi lesquelles un dermatologue, trois ophtalmologues, un gynécologue et une sage-femme, trois cardiologues, sept chirurgiens orthopédiques ou de la main, un pédicure-podologue, trois gastro-entérologues, un diététicien, des masseurs-kinésithérapeutes, un pédiatre ou encore un psychiatre.

La liste pourrait encore s'étoffer. "Il y aura certainement de la clientèle qui viendra de Haute-Saône ou de Montbéliard, anticipe Christian Rebout. "Par exemple, le problème de l'ophtalmologie dans notre région, les délais d'attente c'est entre cinq et six mois. Je pense qu'avec trois ophtalmos sur la maison de santé, ça va changer le timing." 

Les trois ophtalmologues qui s'installent à la maison de santé s'ajouteront à ceux qui sont déjà présents dans le département, notamment les trois spécialistes qui doivent ouvrir un cabinet à Belfort début septembre.  

Une concentration de médecins au détriment des zones rurales ? 

Lors de l'annonce de l'ouverture de cette maison de santé pluri-professionnelle, des voix s'étaient élevées pour protester contre ce projet. Des élus craignaient notamment que cette concentration de médecins ne vide le reste du Territoire de ses spécialistes.

Une crainte infondée, pour le cardiologue responsable du projet, qui souhaite garder l'anonymat : "Pour la plus grande partie, il s'agit d'installations. Ce sont soit de jeunes médecins, ou des spécialistes qui faisaient des remplacements, soit des médecins qui n'exerçaient pas dans la région, pour 60% d'entre eux".

"Il y a aussi des médecins qui sont proches de la retraite, et qui viennent avec des jeunes à qui ils vont passer la main" - Le responsable du projet

40% des médecins sont donc des praticiens déjà installés dans le Territoire de Belfort ou aux alentours, et qui déménagent pour intégrer la maison médicale. "C'est des polémiques qu'il faut arrêter, balaye Christian Rebout_. De toute façon, les jeunes médecins ne travailleront plus comme les anciens.  Ils veulent travailler un petit peu moins, avoir des loisirs, travailler en coordination, pouvoir discuter entre eux. Donc aujourd'hui, des maisons de santé, il y en aura de plus en plu_s".

Pas de concurrence pour l'hôpital

Il n'est pas non plus question de faire de la concurrence à l'hôpital, disent les responsables : les médecins spécialistes feront uniquement des consultations, les opérations se feront toujours à l'hôpital ou dans les cliniques.  

Le chantier doit se terminer le 31 octobre 2020 - Radio France
Le chantier doit se terminer le 31 octobre 2020 © Radio France - Nolwenn Quioc

Si tout se passe bien, le chantier devrait être terminé le 31 octobre. Les médecins pourront donc s'installer à partir du mois de novembre, et commencer à recevoir des patients rapidement.

Choix de la station

France Bleu