Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Une divinité romaine mise au jour dans une cave antique à Bourges

lundi 24 avril 2017 à 18:47 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Les fouilles s'achèveront à la fin de la semaine sur les pentes de la place Séraucourt à Bourges, là où sera inaugurée la nouvelle maison de la culture en 2020. Un chantier particulièrement riche avec des découvertes majeures.

La peinture date du deuxième ou du troisième siècle après Jésus-Christ
La peinture date du deuxième ou du troisième siècle après Jésus-Christ © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Ces fouilles ont permis de mettre au jour une découverte exceptionnelle : une peinture dans une cave datant probablement du II ou IIIéme siècle. Une divinité romaine chargée de veiller sur la famille. Ce style de peinture est courant à Pompeï mais extrêmement rare en France.

Sabine Groetembril, spécialiste du centre d'étude des peintures murales romaines, est venue de Soissons pour "déposer" cette peinture  - Radio France
Sabine Groetembril, spécialiste du centre d'étude des peintures murales romaines, est venue de Soissons pour "déposer" cette peinture © Radio France - Michel Benoit

Cette peinture est plutôt en bon état, encastrée dans une niche : des tons ocre-rouge, verts et bleus. On y voit le Dieu Pan : des pattes de cervidés, mais un tronc et une tête humaine, coiffée de cornes. La peinture va être déposée par des experts venus de Soissons. Un vestige dont Sabine Groetembril n'a pas souvenir en France ! Ce vestige pourrait rejoindre les collections du musée du Berry, une fois la restauration terminée. Des relevés 3D de la cave ont été réalisés, car il n'était pas envisageable de la conserver in situ pour l'intégrer en transparence au bâtiment de la maison de la culture. Il sera toujours possible, un jour, de réaliser un fac-similé des lieux.

Des vases à onguent et une statuette brisée ont été découverts dans un puits obstrué. - Radio France
Des vases à onguent et une statuette brisée ont été découverts dans un puits obstrué. © Radio France - Michel Benoit

Ces fouilles ont mis au jour une villa gallo-romaine d'un grand standing : jardin, salles de réceptions, galerie de promenade. Deux puits à eau vont également être fouillés d'ici la fin de semaine : l'un a déjà livré ses secrets : des vases à onguent et une petite statue brisée notamment. Ils ont été déposés de façon rituelle lorsque ce puits a été scellé.

Mélanie Fondrillon, responsable du chantier de fouilles sur les pentes de Séraucourt à Bourges. Elle tient une main d'une statuette qui vient d'être mise au jour. - Radio France
Mélanie Fondrillon, responsable du chantier de fouilles sur les pentes de Séraucourt à Bourges. Elle tient une main d'une statuette qui vient d'être mise au jour. © Radio France - Michel Benoit

Le second puits n'a pas été rebouché. Il mesure probablement une vingtaine de mètres de profondeur. Des experts venus de Limoges y découvriront peut-être de nouveaux témoignages de la vie dans cette domus gallo-romaine, appartenant probablement à une famille de premier plan.