Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une entreprise de Montpellier aide gratuitement les hôpitaux à se protéger contre les cyberattaques

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Le groupe montpelliérain Ziwit, leader européen de la cybersécurité, a proposé ses services à plusieurs CHU de France. Certains établissements ont été la cible d'attaques de leurs systèmes informatiques récemment. Ziwit engage 15 millions d'euros pour leur venir en aide.

Urgence d'un CHU ( photo d'illustration)
Urgence d'un CHU ( photo d'illustration) © Radio France - NINA VALETTE

Ziwit, entreprise montpelliéraine créée en 2011 est devenue la référence européenne en Cybersécurité Offensive. La société propose des produits et services pour protéger les entreprises contre les hackers. Les hôpitaux français ont fait l'objet de 27 cyberattaques majeures en 2020, il y en a une par semaine depuis 2021. 

Dans ce type d'attaque, les pirates s'introduisent dans le système informatique puis chiffrent ses fichiers pour les rendre inopérants, exigeant une rançon pour les débloquer. Les hôpitaux de Dax et Villefranche-sur-Saône sont les dernières victimes en date. À chaque fois, l'activité de l'hôpital est perturbée et des opérations sont déprogrammées. 

Ziwit propose son aide gratuitement

Ziwit propose de les aider gratuitement en mettant à leur disposition les moyens techniques et humains pour assurer leur sécurité informatique. L'objectif est de tester leur vulnérabilité et de proposer des solutions. Pour ce faire, le groupe montpelliérain a débloqué une enveloppe de 15 millions d'euros.

"Il y a un cri de détresse de la part des responsables de la sécurité des systèmes informatiques dans les hôpitaux. Ils ont conscience qu'ils sont vulnérables, mais ils n'ont pas les moyens de se défendre. Or une cyberattaque peut-être synonyme de plusieurs jours d'inactivité pour les hôpitaux déjà sous tension avec la crise sanitaire, ils n'ont donc pas besoin de ça" explique Mohammed Boumédiane président et fondateur de Ziwit.

"Il ne faut surtout pas payer la rançon, car cela renforce les hackers et même en payant, on n'est pas sûr de récupérer la clé de déchiffrement."

Mohammed Boumédiane président et fondateur de Ziwit estime que les hôpitaux sont vulnérables et ont besoin d'aide

Ziwit propose son aide gratuitement et "sans aucune contrepartie" insiste Mohammed Boumédiane. Il explique que le secteur de la cybersécurité a été épargné par la crise et que ces derniers mois son entreprise n'a pas fait de salons ni d'actions marketing donc il peut se permettre de consacrer ce budget à cette action de soutien aux établissements de santé.

Mohammed Boumédiane cnfirme que Ziwit propose son aide gratuitement à tous les établissements de santé.

Macron présente un plan

Face à la multiplication des cyberattaques, Emmanuel Macron a présenté jeudi la stratégie française en matière de cybersécurité. Le chef de l'État a annoncé une enveloppe d'un milliard d'euros, dont 720 millions de fonds publics, pour renforcer la filière et tripler son chiffre d'affaires à 25 milliards d'euros en 2025.

Dans les bureaux de Ziwit à Montpellier, une carte du monde avec en temps réel toutes les cyberattaques
Dans les bureaux de Ziwit à Montpellier, une carte du monde avec en temps réel toutes les cyberattaques © Radio France - Sébastien Garnier
Choix de la station

À venir dansDanssecondess