Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : une entreprise de Perpignan stoppe sa production pour fabriquer du gel hydroalcoolique

-
Par , , France Bleu Roussillon

À Perpignan, les laboratoires Roig ont stoppé leur production habituelle pour fabriquer exclusivement du gel hydroalcoolique et répondre aux besoins urgents des pharmacies et des centres hospitaliers. Mais l'entreprise lance un appel pour trouver de l'alcool à 96 degrés.

L'entreprise perpignanais a déjà fabriqué plus de 2000 litres de gel
L'entreprise perpignanais a déjà fabriqué plus de 2000 litres de gel - Laboratoires Roig

À la guerre comme à la guerre... Une entreprise de Perpignan a choisi de mettre son activité habituelle en suspend pour participer à l'effort national contre l'épidémie de Covid-19. Spécialisée dans la fabrication de cosmétiques naturels et bio depuis 1972, les laboratoires Roig se consacrent désormais exclusivement à la production de gel hydroalcoolique

"Apporter une contribution" 

Les clients classiques de ces laboratoires sont des instituts de beauté, des esthéticiennes... dont l'activité est stoppée en ce moment. La société a donc décidé d'agir autrement. "Nous sommes dans une guerre particulière" souligne Christian Papineau, le directeur. "Et j’estime que nous devons mettre toutes nos ressources pour apporter une contribution."

À ce jour, plus de 4.000 litres ont déjà été produits. "Nous avons l'habitude de faire des mélanges, là c'est un peu plus particulier" détaille le dirigeant. "Nos savoir-faire dans la fabrication de formules font que nous disposons des connaissances techniques pour faire du gel."

La recette, qui est celle préconisée par l'Organisation Mondiale de la Santé, est la suivante : de l'alcool surfin (à 96°), de l'eau, de l'eau oxygénée et de la glycérine. Le tout est ensuite livré aux pharmacies, sous la forme de bidons de 20 litres. 

Recherche active d'alcool à 96 degrés

Habituellement, l'entreprise fonctionne avec une douzaine d'employés. En ce moment, elle tourne avec cinq personnes, par mesures de sécurité contre le Covid-19, mais aussi parce que l'alcool est hautement inflammable. 

Pour pérenniser son action, les laboratoires Roig recherchent activement une société pouvant leur fournir de l'alcool à 96 degrés. Pour en proposer, l'adresse mail : contact@centella.com

Christian Papineau, directeur du laboratoire

Christian Papineau, directeur du laboratoire

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu