Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Une épidémie de varicelle en Alsace

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Attention à la varicelle ! Il y a une épidemie depuis une semaine dans le Grand est, et notamment en Alsace. Le réseau Sentinelle a observé en moyenne un taux d'incidence 57 cas pour 100.000 habitants.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Maxppp - CARO LAURENT

Alsace, France

La varicelle a dépassé le seuil épidémique dans le Grand est, et notamment en Alsace cette semaine. Le Réseau Sentinelle a observé en moyenne un taux d'incidence de 57 cas pour 100.000 habitants.

La carte du Réseau Sentinelle. - Aucun(e)
La carte du Réseau Sentinelle. - Réseau Sentinelle

Un pic qui n'étonne absolument pas le docteur François-Xavier Schlecher, dont le cabinet se situe à Fréland, dans le Haut-Rhin. "C'est la saison, relativise-t-il. Les gens sortent de chez eux, ils ont plus d'échanges et donc le virus, qui est très contagieux peut se propager d'une personne à l'autre."

Les symptômes

Alors certes, la varicelle est contagieuse, mais généralement bénigne. Elle touche à 90% les enfants, chez les jeunes de moins de dix ans. "La varicelle se manifeste par l'apparition de petites vésicules, elles ont un contenu claires comme de l'eau de roche qui se transforment en croûte, et c'est accompagné d'une fièvre", poursuit le médecin. Dans la majorité des cas, les personnes guérissent au bout de huit à dix jours.

"Il faut consulter pour confirmer le diagnostic et la consultation est d'autant plus importante pour les personnes les plus fragiles." Surtout pas d'automédication : proscrivez absolument les anti-inflammatoires comme l'Ibuprofène ou l'Aspirine, qui peuvent entraîner des complications graves, et nécessiter une hospitalisation. "Une simple douche d'eau fraîche peut faire du bien et soulager les démangeaisons" conseille, pour terminer, François-Xavier Schlecher.