Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Une jeune-fille de 16 ans meurt de la rougeole à Marseille

vendredi 28 juillet 2017 à 15:35 Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence et France Bleu

Une jeune fille de 16 ans est morte des suites d'une rougeole aigüe à l'hôpital Nord de Marseille, le 27 juin dernier. Non vaccinée et souffrant de détresse respiratoire intense, elle avait été transférée au service de réanimation depuis Nice où elle était tombée malade.

Hôpital Nord de Marseille (photo d'illustration)
Hôpital Nord de Marseille (photo d'illustration) © Maxppp -

Marseille, France

Une jeune fille de 16 ans est morte des suites d'une rougeole aigüe très rare, à l'hôpital Nord de Marseille, le 27 juin dernier. L'information a été communiqué jeudi par la ministre de la Santé Anne Buzyn. L'Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille (AP-HM) précise dans un communiqué qu'il s'agit d'une forme très rare de rougeole.

La jeune-fille morte trois semaines après son hospitalisation n'était pas vaccinée

Le jeune fille appartenant à la communauté des gens du voyage n'était pas vaccinée. Elle était tombée malade à Nice où elle avait été admise à l'hôpital. "Souffrant de détresse respiratoire intense, elle avait été transférée dans un service de réanimation, le 6 juin à Marseille", indique l’'AP-HM. "Son état de santé s’est ensuite dégradé et elle est décédée le 27 juin". Sa famille est surveillée mais aucun cas n'est intervenu depuis la mort de l'adolescente.

Ce décès intervient alors la ministre de la Santé a annoncé onze vaccins infantiles obligatoires. En mars, l'Organisation mondiale de la Santé s'était alarmée d'une augmentation du nombre de cas de rougeole.