Santé – Sciences

Une maison de santé pour attirer de nouveaux médecins à la Source

Par Stéphane Barbereau, France Bleu Orléans mardi 5 janvier 2016 à 22:15

L'accueil de la maison de santé
L'accueil de la maison de santé © Radio France - Stéphane Barbereau

Une nouvelle maison de santé pluridisciplinaire a Orléans, un an après celle de l'Argonne. Elle a ouvert à La Source, regroupe cinq médecins et six infirmières. Ils exerçaient déjà tous dans le quartier mais cela devrait favoriser le remplacement de ceux qui partiront bientôt en retraite.

Cette maison de santé  est située au rez de chaussée d'un petit immeuble de 3 étages flambant neuf appartenant au bailleur social, les Résidences de l'Orléanais. Depuis hier, on y accueille les premiers patients. Le lieu rassemble désormais deux cabinets d'infirmières (réunissant chacun 3 praticiennes) et quatre cabinets de médecins généralistes.

La maison de santé est située au 34, rue Alain Fournier à La Source - Radio France
La maison de santé est située au 34, rue Alain Fournier à La Source © Radio France - Stéphane Barbereau

A l'intérieur, des murs colorés, en vert, en orange, un accueil spacieux,  un long couloir donnant sur deux salles d'attente et de part et d'autre, les 14 locaux des médecins et infirmières. Ils ne sont pas encore tous utilisés, 10 seulement sont occupés. Les 4 restant pourront donc être loués à de futurs praticiens. En attendant, pour alléger les loyers de ces médecins et infirmières, la ville prend en charge les loyers de ces espaces vides.

Un médecin bientôt en retraite a trouvé un successeur

Tous ces praticiens étaient déjà installés dans le quartier, mais en 2011, deux généralistes ont décidé de lancer cette idée de maison commune. A l'époque, ils voient arriver la retraite et avec, les difficultés grandissantes à trouver un successeur. Ils ont alors vite compris qu'il faudrait passer par ce type de structure pour espérer attirer des jeunes médecins prêts à reprendre le flambeau. Pari (en partie) réussi. L'un de ces généralistes, âgé de 66 ans, a trouvé un médecin qui va lui reprendre son cabinet après 3 ans de recherche. Le docteur Patrick Jouneau partira donc bientôt en retraite, l'esprit tranquille :

C'est une jeune médecin qui vient de Paris et qui pourra assurer la relève. Cela va créer un effet boule de neige. Elle a un bon carnet d'adresse sur Paris, ce qui pourrait débloquer un petit peu la situation des médecins sur Orléans

Le docteur Patrick Jouneau - Radio France
Le docteur Patrick Jouneau © Radio France - Stéphane Barbereau

Ecoutez le témoignage du docteur Jouneau

Un autre médecin généraliste, initiateur de ce projet de regroupement, c'est le docteur Guy Bernardie. Il a des mots forts pour expliquer la petite révolution qu'il vit depuis ce mardi matin, date d'ouverture de la maison de santé pluridisciplinaire. Il faut dire que dans son ancien local, il était seul, sans secrétaire :

C'est le début d'une nouvelle carrière ! J'ai pas la pression des appels téléphoniques, des demandes de papiers multiples. Je me consacre essentiellement à mon activité de médecin et pas de gestionnaire de papiers

Le docteur Guy Bernardie espère diminuer le délai d'attente de ses patients - Radio France
Le docteur Guy Bernardie espère diminuer le délai d'attente de ses patients © Radio France - Stéphane Barbereau

Un lieu pour favoriser la communication entre praticiens

La mode n'est plus au médecin généraliste, seul dans son cabinet. La partie administrative du travail devient trop lourde. L'heure est donc au regroupement dans ce genre de maison de santé. Cela permet de diminuer les coûts (nettoyage), de gagner du temps (présence d'un secrétariat) et d'améliorer la communication entre médecins et infirmières qui seront désormais voisins. Leila Moshine et Sylvie Weleh ont déménagé de quelques centaines de mètres essentiellement pour cette dernière raison :

C'est plus ou moins difficile de joindre des médecins alors que là on va être ensemble. On est vraiment adapté pour accueillir des patients à mobilité réduite, on va vraiment pouvoir bien travailler.

Leila Mohsine et Sylvie Weleh - Radio France
Leila Mohsine et Sylvie Weleh © Radio France - Stéphane Barbereau

Leila Moshnie et Sylvie Weleh, infirmières

Il manque encore des médecins à la Source

Mais une hirondelle ne fait pas le printemps. Cette maison de santé ne va pas, dans un premier temps, augmenter le nombre total de médecins dans le quartier. Elle permettra, a minima, de contenir l'hémorragie qui touche la Source, comme l'ensemble de la ville. De jeunes médecins pourront y trouver un environnement plus favorable pour débuter dans le métier. Pour le docteur Jouneau, il faudrait 3 ou 4 généralistes de plus dans le quartier pour pouvoir soigner dans des délais convenables et sans trop de surcharge de travail les 20 000 habitants et 10 000 étudiants qui vivent à La Source, sans compter également le manque de pédiatres.

Ecoutez le reportage à la maison de santé ce mardi matin, jour d'ouverture

PRATIQUE : La maison de santé pluridisciplinaire de la Source est installée au 34, rue Alain Fournier, en face de la médiathèque. Elle a coûté 1,5 millions d'euros, financés par l'office HLM  Les Résidences de l'Orléanais (618 000€), la Mairie (400 000€), l'Etat (225 000€) et la Région (225 000€).

Partager sur :