Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Une marche pour aider à financer les prothèses pour les mains et les jambes de Céline

-
Par , France Bleu Auxerre

Céline, jeune femme de 39 ans, a été amputée des deux jambes et des doigts en juillet dernier. Hospitalisée pour une angine, elle a en fait été victime d'une bactérie particulièrement agressive. Pour la sauver, les médecins ont du l'amputer. Une marche a eu lieu à Venoy, dans l'Yonne, ce samedi.

Céline et son mari David
Céline et son mari David © Radio France - Damien Robine

Yonne, France

Après cet événement qui a failli coûter la vie à Céline, les soins, la rééducation, la vie reprend a repris son cours depuis quelques mois à Venoy. La jeune femme a retrouvé son mari David et ses deux enfants âgés de 14 et 10 ans. La famille était déjà soudée avant la maladie. C'est peut être encore plus visible aujourd’hui, car beaucoup de choses ont changé. Par exemple, avant d'aller au travail, David s'occupe des enfants le matin, avant d'aider Céline à prendre sa douche, à s'habiller. "C'est mon pilier, sans lui je ne sais pas comment je ferais. Les enfants aussi m'aident beaucoup. Ils sont différents, beaucoup plus affectueux, plus câlins. C'est génial."

Je met la table, je m'occupe du linge, je sors manger avec mes copines : Céline

Céline est certes soutenue, câlinée. Mais c'est aussi quelqu'un de volontaire qui veut absolument faire sa part à la maison. "Tout ce que je peux faire sans mes mains je le fait. J'arrive à mettre la table. Je m'occupe du linge aussi. Et puis je lis, beaucoup plus qu'avant. J'ai le temps."  Elle sort aussi pour manger avec ses copines, faire des courses et pour ses deux séances de kiné hebdomadaires. Le regard des autres sur son handicap la met de moins en moins mal à l'aise, sauf quand il s'agit des enfants. "Je ne veux pas les choquer. Alors quand je vois des enfants, je cache mes mains. Des gens sans doigts, on en voit pas tous les jours. " 

Céline nous raconte comment la maladie a changé sa vie et son quotidien entre son mari et ses enfants

David : Céline est toujours aussi belle ! Ces prothèses, c'est pour qu'elle retrouve une vie de femme

Avoir des prothèses esthétiques pour les mains, mais aussi pour les jambes changerait beaucoup de chose pour Céline, selon David son mari."Ces prothèses, c'est pour qu'elle retrouve une vie de femme. Qu'elle ait envie de me plaire comme avant même si aujourd'hui elle est toujours aussi belle." Ces prothèses esthétiques coûtent cher et ne sont quasiment pas remboursées par la CPAM. David a fait faire un devis.  Cela coûte 58.000 euros pour les mains et les jambes.

La marche est organisée par la municipalité de Venoy pour participer au financement des prothèses de Céline. Elle partira à 10 heures ce samedi 1er juin du pôle périscolaire de la commune.