Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Une mortalité anormale des merles noirs à cause d'un virus dans la Sarthe

mardi 11 septembre 2018 à 20:06 Par Jérôme Collin, France Bleu Maine

Le virus "usutu" est particulièrement présent dans la Sarthe depuis quelques mois. Il s'attaque à plusieurs espèces d'oiseaux et notamment aux merles.

Un merle noir, une espèce présente en nombre dans la Sarthe
Un merle noir, une espèce présente en nombre dans la Sarthe © Maxppp - IP3 PRESS

Sarthe, France

Les amoureux de la nature l'auront sans doute remarqué depuis quelques mois : les merles sont de moins en moins nombreux en Sarthe. On les entend moins. Et pour cause, ils sont vivement attaqués par le virus Usutu, transmis par un moustique originaire d'Afrique du Sud. Yves, qui vit au Mans, s'est rendu compte qu'il n'avait plus de merles dans son jardin depuis la mi-août. "La merlette venait là et nourrissait les oisillons. Quand la chienne sort, normalement les merles volent. Et c'est là que j'ai compris qu'il manquait quelque chose dans le jardin. C'est inhabituel, il se passe quelque chose d'anormal. Et puis depuis, ils ont complètement disparu", témoigne ce Manceau.

Le virus Usutu a été repéré dans la Sarthe pour la première fois en 2017. En quelques mois, il y a eu une centaine de signalements d'oiseaux morts dans la région Pays de la Loire. Mais c'est sans doute beaucoup moins que la réalité, car tous les décès n'ont pas été constatés. La situation inquiète un peu Jean-François Sesma, président de la Ligue de protection des oiseaux dans la Sarthe. "C'est une mortalité anormale. Les gens ont commencé à s'inquiéter quand ils ont commencé à trouver des merles morts ou en train de mourir par terre", explique-t-il.

Je pense qu'il faudra un certain nombre d'années avant que le problème ne se résorbe et disparaisse. En attendant, ils vont mourir et leur nombre diminuera

Un virus transmissible à l'homme

Le virus Usutu peut se transmettre à l'homme. Mais il n'y a pas de raison de paniquer, pour l'instant les risques sont très limités. 26 cas d'infection humaine ont été rapportés en Europe, dont un en France en 2016. Un homme victime d'une paralysie faciale pendant quelques jours, avant de retrouver un état normal.