Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Une opération de vaccination anti-Covid au centre commercial B'Est de Farébersviller

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le centre commercial B'Est à Farébersviller a inauguré ce samedi un dispositif exceptionnel et éphémère de vaccination anti-Covid pour ses clients. Les équipes de l'hôpital de Saint-Avold y vaccinent sans rendez-vous avec du Pfizer. Trois autres journées sont prévues.

L'hôpital de Saint-Avold a installé un centre de vaccination éphémère dans la galerie marchande
L'hôpital de Saint-Avold a installé un centre de vaccination éphémère dans la galerie marchande

Les clients du centre commercial B'Est de Farébersviller ont profité ce samedi d'un dispositif exceptionnel de vaccination anti-Covid installé dans la galerie marchande. Plusieurs centaines de doses de Pfizer étaient disponibles, sans rendez-vous, ce qui a décidé de nombreux mosellans à franchir le pas. 

Ce sont les personnels médicaux de l'hôpital de Saint-Avold, du groupe SOS Santé, qui étaient mobilisés dans ce centre éphémère de vaccination, en partenariat avec l'ARS, la Préfecture de la Moselle et la direction de B'Est. 

Cibler les actifs 

Face à un rythme de vaccination qui ralentit en France, l'opération avait pour objectif de cibler de nouvelles populations, peut-être moins enclines à faire la démarche de se faire vacciner : « Prendre un rendez-vous peut représenter une difficulté, commente Fatia, l'une des infirmières, et puis il y a peut-être la crainte de se rendre dans un centre spécial, avec cet aspect très médicalisé. Ici c'est peut-être plus convivial, plus simple », explique-t-elle.

Le centre éphemère de vaccination avait provisionné près de 700 doses de Pfizer pour la première journée.
Le centre éphemère de vaccination avait provisionné près de 700 doses de Pfizer pour la première journée. © Radio France - Natacha Kadur

La date de cette première journée n'avait pas été choisie au hasard : elle avait lieu le premier jour des soldes dans ce centre commercial qui peut accueillir jusqu'à 30,000 visiteurs un samedi comme celui-ci, selon Barthélémy Jeanroch, son directeur.  De quoi décider Nicole, en visite quelques jours dans la région, alors qu'elle vit dans le Nord : « Quand on a vu le panneau à l'entrée on s'est dit, bon, il faut y aller » commente-t-elle. 

J'en profite, c'est le moment ou jamais, sinon je risque de reculer encore  - Nicole

Plusieurs centaines de doses de vaccin Pfizer avaient été provisionnées pour la journée, et c'est ce qui l'a décidée à sauter le pas : « Je paniquais à l'idée de recevoir du vaccin Astra Zeneca. Là, il faut que je le fasse. J'en profite, c'est le moment ou jamais, sinon je risque de reculer encore », précise-t-elle. 

Je n'étais pas pressé de le faire. C'est cette facilité qui m'a convaincu - David 

Une vaccination sans rendez-vous, presque à l'improviste, qui achève de convaincre de nombreux actifs, comme David : « Je n'avais pas de mauvais a priori sur le vaccin, je n'étais juste pas pressé de le faire. C'est vraiment la facilité qui m'a convaincu, le fait que ce soit sans rendez-vous. Et après, je vais faire mes courses ! » témoigne-t-il. 

Les clients pouvaient fixer leur rendez-vous pour la seconde dose à Saint-Avold, ou dans le centre de leur choix.
Les clients pouvaient fixer leur rendez-vous pour la seconde dose à Saint-Avold, ou dans le centre de leur choix. © Radio France - Natacha Kadur

Même les commerçants du centre, comme Charlène, 24 ans, en ont profité : «  Une cliente m'a incitée à venir voir, explique cette employée d'un bar à ongles de la galerie, en plus c'est sans rendez-vous, donc c'est quand même pas mal, je pense que beaucoup de commerçants vont le faire ici » dit-elle.

Adapter les campagnes de vaccination 

Peu avant midi, les équipes avaient déjà vacciné 150 personnes, un signe que cette stratégie fonctionne pour Fatia, infimière : « On a quand même pas mal de monde, des jeunes, des primo-vaccinés. Donc cela permet de toucher une population que l'on n'a pas forcement touchée par d'autres campagnes » analyse-t-elle.

Avant l'injection, les patients ont la possibilité de fixer immédiatement le rendez-vous pour leur seconde dose, au centre de vaccination de Saint-Avold. Ils peuvent également le faire ailleurs, comme ce sera le cas pour Nicole, cette patiente originaire de la région de Valenciennes, qui pourra recevoir sa deuxième dose dans sa région. 

Pour le centre commercial, c'est une opération qui s'inscrit parfaitement dans sa démarche de responsabilité sociale : « Cela nous permet de contribuer à l'effort de guerre. Nous prenons nos responsabilités vis-à-vis de la population pour accueillir ce dispositif en lien avec l'actualité », précise Barthélémy Jeanroch, le directeur de B'Est. En mai dernier, l'établissement avait déjà financé une campagne de communication en soutien aux restaurateurs de la région. 

Les box de vaccination avaient été gracieusement mis à disposition par le Parlement Européen de Strasbourg, alors que tous les isoloirs sont utilisés dans la région pour les élections régionales et départementales de ce dimanche. 

Autres dates en Moselle 

Trois autres dates de vaccination sont prévues au centre commercial B'Est : mercredi 30 juin de 9h à 19h,  le samedi 3 juillet de 9h à 19h et le dimanche 4 juillet de 10h à 19h. 

Une opération similaire a eu lieu ce samedi dans la galerie commerciale Aushopping d'Auchan à Semécourt, qui renouvelle son opération le mercredi 30 juin de 10h à 20h et le samedi 3 juillet de 10h à 20h.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess