Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Admise à l'hôpital du Nord-Mayenne pour tout autre chose, une patiente décède finalement de la Covid-19

-
Par , France Bleu Mayenne

Présentant déjà des complications respiratoires, cette Mayennaise de 76 ans a été admise en décembre à l'hôpital du Nord-Mayenne. Une semaine plus tard, elle décédera dans ce même hôpital à cause de la Covid-19. Une situation révoltante pour sa fille qui demande des explications.

Hôpital de Mayenne - photo d'illustration.
Hôpital de Mayenne - photo d'illustration. © Radio France

En décembre dernier, cette Mayennaise de 76 ans est admise dans l'hôpital du Nord-Mayenne, à Mayenne, pour des complications respiratoires, qu'elle a depuis longtemps. Son test est négatif. Elle y reste quelques jours, mais de retour chez elle, la situation s'empire. Nouvelle hospitalisation, et cette fois-ci, son test est positif. Elle a donc contracté la Covid-19 pendant son premier passage à l'hôpital. Fin décembre, et après une semaine en réanimation, elle décédera. 

Sa fille voit cela comme une injustice. "Lors de son premier passage à l'hôpital, elle n'a pas été isolée, alors que c'était une patiente à risque, se désole sa fille. On savait que la Covid-19 circulait dans l'hôpital, car les soignants nous avaient prévenu". Un deuil difficile à vivre pour la famille, car sa mort aurait pu être évitée. 

"Tout ce temps a respecté les mesures barrières, tout cela pour rien"

La famille était très attentive au respect des gestes barrières, et cela, depuis le mois de mars. "Nous avions pris la décision de ne pas venir la voir pendant les deux confinements. Elle avait du gel hydroalcoolique dans toute la maison. Tout cela pour qu'elle décède en décembre à cause d'une contamination à l'hôpital, c'est injuste", déplore sa fille au micro de France Bleu Mayenne. 

J'ai le sentiment que nos ainés ne sont pas assez protégés. On ne devrait pas attraper la Covid-19 à l'hôpital. 

Mercredi 28 janvier, elle et ses proches ont envoyé une lettre au directeur de l'hôpital du Nord-Mayenne, dans l'espoir d'avoir des réponses et des explications. Même si pour eux, la bataille semble perdue d'avance. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess