Santé – Sciences

Une pluie exceptionnelle d'étoiles filantes ce jeudi soir pour la nuit des Perséides

Par Julien Baldacchino, France Bleu jeudi 11 août 2016 à 3:00

De très nombreuses étoiles filantes sont attendues cette année
De très nombreuses étoiles filantes sont attendues cette année © Maxppp -

Quelques jours à peine après les Nuits des Etoiles, les amateurs d'astronomie vont encore en prendre plein les yeux dans la nuit de jeudi à vendredi. La pluie annuelle des Perséides promet d'être grandiose cette année... à condition que la fête ne soit pas gâchée par la météo !

"Habillez-vous chaudement, asseyez-vous confortablement dans une chaise longue, pourquoi pas un verre de vin à la main" : voilà les conseils de l'astronome Mark Bailey pour profiter le mieux possible de la Nuit des Perséides, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Comme chaque année, le ciel sera traversé par une pluie d'étoiles filantes. Mais ce jeudi, le spectacle promet d'être encore plus spectaculaire que d'habitude : quelque 200 à 300 étoiles filantes sont attendues, contre 100 à 120 les années "normales".

Un nuage cométaire très dense

Pour comprendre l'ampleur du phénomène, il faut remonter à la source de ces "Perséides" : les étoiles filantes que vous observerez sont en réalité des poussières laissées par le passage de la comète Swift-Tuttle qui croise chaque année la trajectoire de la Terre. Pendant deux semaines chaque, la Terre traverse donc un nuage de poussières formé par le passage de la comète chaque année.

Ces petits débris prennent feu lorsqu'ils entrent dans l'atmosphère terrestre. Mais comme la comète n'a jamais exactement la même trajectoire, la densité des poussières de comètes n'est pas toujours identique. Cette année, notre planète traverse donc une zone particulièrement dense du nuage cométaire, d'où l'intensité de la pluie d'étoiles filantes.

Observer le ciel "quand la lune sera couchée"

Cette "éruption" comme le disent les spécialistes devrait être assez courte et durer "une à deux heures" seulement, selon Mark Bailey, qui travaille à l'Observatoire d'Armagh, en Irlande du Nord. Il faudra donc lever les yeux au bon moment pour profiter du spectacle. "Il faudra observer le ciel quand la lune sera couchée", jeudi vers 1h30 du matin.

Et surtout, il faut espérer que la météo soit clémente, car le ciel doit être dégagé pour permettre d'observer les Perséides. Les spécialistes conseillent de fuir les régions nuageuses et les lumières des grandes villes. Il faut aussi prendre le temps de "laisser vos yeux se familiariser avec l'obscurité, c'est important", conseille enfin l'astronome.