Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Boucau et Tarnos : les habitants d'une même rue soumis ou non au couvre-feu, en fonction du numéro

-
Par , , France Bleu Pays Basque, France Bleu

La rue Georges Lassalle, entre Boucau et Tarnos, est divisée en deux : il y a d'un côté les habitants qui sont soumis au couvre-feu de 21h, et de l'autre ceux qui peuvent faire la fête toute la nuit. Une situation pour le moins originale, à la frontière entre le Pays-Basque et les Landes.

Les habitants de la rue Georges Lassalle sont divisés en deux camps : ceux avec et ceux sans couvre-feu
Les habitants de la rue Georges Lassalle sont divisés en deux camps : ceux avec et ceux sans couvre-feu © Radio France - Iban ETXEZAHARRETA

C'est une situation pour le moins originale, engendrée par la crise sanitaire du Covid-19 : à la frontière entre le Pays-Basque et les Lande, les habitants d'une même rue se retrouvent divisés en deux, entre ceux qui sont soumis au couvre-feu et ceux qui peuvent aller et venir toute la nuit. Cette rue, c'est la rue Georges Lassalle, qui relie les communes de Boucau, côté basque, et de Tarnos, côté landais. 

"On regarde les voisins qui font la bringue"

Les habitants de la rue Georges Lassale s'amusent de cette situation quasi-ubuesque :  "On se retrouve avec un schéma assez rigolo, où nous à 21h on est couchés et puis on regarde ceux d'en face qui font la bringue jusqu'à pas d'heure" raconte Nicolas. "Ma chérie est allée à une soirée à Capbreton [dans les Landes, où il n'y a pour le moment pas de couvre-feu], elle m'a demandé est-ce que je peux rentrer après 21h Je lui ai répondu, 'tu ira côté impair, comme ça ce sera bon" plaisante cet habitant de Boucau, soumis au couvre-feu.

Pour éviter que les habitants du Pays-Basque ne partent faire la fête côté landais, le sous-préfet de Bayonne, Hervé Jonathan, affirmait ce lundi 26 octobre sur France Bleu Pays Basque que des contrôles sont en place aux abords de la frontière entre les deux départements.

Un club de rugby à cheval sur la frontière

Certains clubs sportifs, comme le Boucau Tarnos Stade, se retrouvent eux aussi à cheval entre les deux départements, et donc entre deux réglementations différentes : "J'ai la chance d'avoir deux stades (...) Quand les douches et les vestiaires étaient fermés dans les Landes c'était ouvert de l'autre côté" explique , qui du coup partage les matchs entre les deux." explique José Foncillas, le président du club de rugby.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess