Santé – Sciences

Une salle sensorielle pour apaiser les résidents d’un EHPAD de la Loire

Par Mélodie Viallet, France Bleu Saint-Étienne Loire vendredi 2 septembre 2016 à 20:23

Une salle snoezelen au sein de l’EHPAD la résidence le Chasseur
Une salle snoezelen au sein de l’EHPAD la résidence le Chasseur © Radio France - Mélodie Viallet

Une salle "snoezelen" financée par l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre a été installée au cœur de l’établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) le "Chasseur" à Saint-Genest-Lerpt. Un concept innovant qui vient des Pays-Bas.

Ce vendredi, le secrétaire d'Etat chargé des anciens combattants et de la mémoire, Jean-Marc Todeschini, était en visite dans la Loire. Il a visité un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) le "Chasseur" à Saint-Genest-Lerpt. Un établissement qui a été labellisé en 2014 "Bleuet de France". C'est à dire qu'il s'est engagé à privilégier l'accueil des anciens combattants et à organiser des animations entretenant le devoir de mémoire. Et le secrétaire d'état a aussi découvert à cette occasion une salle très innovante. La salle "snoezelen" financée par l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre.

Jeux de lumière, boule à facette et ambiance sonore

C’est une petite salle d’à peine dix mètres carrés, ici les lumières sont éteintes et en fond sonore des musiques douces. Une boule à facette, un kaléidoscope et puis de nombreux effets visuels qui projettent plusieurs forme colorées sur le mur. Pascale Chalancon, agent de soin au sein de la résidence le Chasseur « les personnes âgées s’installent dans cette salle et observent toutes ces lumières, parfois elles ont envie de parler, d’autres fois non, c’est un espace de relaxation et de détente où elles se retrouvent seules avec le soignant ». Cette salle permet de stimuler les 5 sens des résidents souffrants de démence sénile ou de troubles du comportement liés à vieillesse. Des huiles essentielles sont diffusées et de nombreux instruments de musique sont également éparpillés ici et là.

Des bienfaits observés sur les résidents

La salle "snoezelen" est un concept qui vient des Pays-Bas, il existe depuis seulement une dizaine d'années en France, dans des EHPAD mais aussi dans certains centres recevant des enfants souffrants d’autisme. Cette salle est installée depuis six mois au sein de la résidence le "Chasseur". Yann Gélicou, cadre de santé,  observe déjà les bienfaits de cette salle sur les résidents « _on a pu éviter la mise en place de certains traitements chez certains résidents qui présentaient des troubles du comportement modérés, type anxiété ou dépression, mais aussi chez des personnes atteintes de démences avoir des retours sur des souvenirs plus ou moins lointain_s ». Une salle ce type coûte environs 6000 euros.

Partager sur :